Kevin Mayer s’arrête après deux épreuves au décathlon aux Championnats du monde de Budapest

25 août 2023 à 9:32

Sacré en 2017 à Londres et en 2022 à Eugene sur le décathlon, Kevin Mayer va tenter, aujourd’hui et demain à Budapest, de conquérir un troisième titre aux Championnats du monde. Le Français a annoncé mardi lors du point presse être en délicatesse avec son tendon d’Achille gauche. La quête du recordman du monde (9126 points) est à suivre épreuve par épreuve sur notre site et sur nos réseaux sociaux.

La plus grande chance côté Tricolore de breloque dorée repose sans conteste sur Kevin Mayer au décathlon. Le combinard de 30 ans a déjà connu deux fois les joies d’un podium planétaire en plein air : c’était en 2017 à Londres puis en 2022 à Eugene. La tête de gondole de la délégation française, qui tentera de briguer ce vendredi 25 et samedi 26 août un troisième titre mondial, souffre d’une douleur au tendon d’Achille gauche survenue il y a deux semaines lors d’un entraînement de 400 m, dans le virage, à Font-Romeu. « C’est la course à la rééducation. Je donne tout comme taré. J’adore les challenges donc je le prends avec le sourire. Depuis que je suis à Budapest, je suis en feu. C’est pour ça que je pense que ça peut passer. Je fais tout ce qu’il faut pour arriver au départ du 100 m, mais à tout moment ça peut s’arrêter. On sait qu’il y a les JO de Paris l’année prochaine, et peut-être que je ne pourrai pas aller autant dans le mal que d’habitude. Même si je fais la première journée, le plus dur, ce sera le 400 m et le réveil du samedi matin après le 400 mètres. »

L’été dernier dans l’Oregon, Kevin Mayer était entré dans le club ultra select des athlètes français doubles champions du monde en individuel, aux côtés de Marie-Josée Pérec (or sur 400 m en 1991 et en 1995) et de Eunice Barber (or sur l’heptathlon en 1999 et en longueur en 2003). Il a l’occasion de devenir le Français le plus titré de l’histoire aux Mondiaux. Après le 100 m, l’élève d’Alexandre Bonacorsi enchaînera avec le saut en longueur, le lancer de poids, le saut en hauteur et le 400 m. La seconde journée sera consacrée au 110 m haies, au lancer de disque, au saut à la perche, au lancer de javelot et, enfin, au 1500 m. Toute la rédaction de Stadion se mobilise ces deux prochains jours pour vous faire vivre au plus près le décathlon de Kevin Mayer à Budapest. Suivez ici l’évolution de son épreuve, discipline par discipline et pensez à rafraîchir régulièrement la page pour mettre votre direct à jour.

Le programme du décathlon

Vendredi 25 août

  • 10h05 : 100 m (Record  : 10″50 en 2019)
  • 10h55 : Longueur (Record  : 7,80 m en 2018)
  • 12h20 : Poids (Record : 17,08 m en 2019)
  • 18h30 : Hauteur (Record : 2,10 m en 2010)
  • 21h05 : 400 m (Record : 48″26 en 2017)

Samedi 26 août

  • 10h05 : 110 m haies (Record : 13″54 en 2020)
  • 11h00 : Disque (Record  : 52,38 m en 2018)
  • 14h00 : Perche (Record : 5,60 m en 2018)
  • 19h05 : Javelot (Record : 73,09 m en 2021)
  • 21h25 : 1500 m (Record : 4’18″04 en 2012)

100 m : 10″79 (908 points)

Total cumulé : 908 points
Classement : 14e

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue au Centre national d’athlétisme de Budapest pour suivre en direct et en notre compagnie les différents travaux de Kevin Mayer. Petit point météo :  Il va faire encore très chaud ce matin puisqu’une température aux alentours des 30 degrés est annoncée. Le décathlon va débuter dans quelques minutes, avec le traditionnel 100 m en ouverture.

Placé au couloir 8 dans la première série du 100 m du décathlon, Kevin Mayer a pris la deuxième place de sa course derrière l’Estonien Johannes Erm (10″69) avec un chrono de 10″79 (-0,1 m/s) malgré un temps de réaction moyen (0,173). Aux Mondiaux de Eugene l’été dernier, il avait couru en 10″62 et avait marqué 947 points. Avec 908 unités, le recordman du monde réalise au final le quatorzième meilleur temps de tous les concurrents. Comme attendu, Damian Warner a signé le meilleur temps des séries en 10″32. Le champion olympique canadien a enregistré 1018 points, 110 unités de plus que Kevin Mayer. Le Portorician Ayden Owens-Delerme est, après cette première épreuve, deuxième (992 points) grâce à son chrono de 10″40. L’Allemand Manuel Eitel, qui a bouclé son 100 m en 10″44, complète le podium provisoire (989 points). La suite, c’est la longueur à 10h55. 

Auteur du meilleur concours de sa carrière, Quentin Bigot a terminé au pied du podium au marteau avec un jet à 80,24 m à Eugene.

Longueur : 7,25 m (874 points)

Total cumulé : 1782 points
Classement : 16e

Après un premier essai mesuré à 7,14 m (+0,5 m/s) avec une planche très assurée, Kevin Mayer a mordu sa deuxième tentative (de 10,6 cm) qui était aux alentours des 7,70 m. Un bond rassurant mais le Français saute avec de l’appréhension et n’arrive pas à se lâcher complètement. Avant son troisième essai, Alexandre Bonacorsi lui a dit de se faire plaisir. Il a eu le mérite d’améliorer sa marque en retombant à 7,25 m (-0,1 m/s), à distance de son record personnel (7,80 m en 2018). À noter qu’il n’a effectué aucun saut d’échauffement afin de ménager au maximum son tendon. Mayer termine quinzième de l’épreuve derrière l’Allemand Leo Neugebauer qui a réalisé 8,00 m. Le Montpelliérain empoche 874 unités supplémentaires et vire en seizième position au classement général (1782 points). Trop diminué physiquement, le double champion du monde semble à deux doigts de l’abandon et sa présence au lancer du poids (12h20) est compromise.

Kevin Mayer a décidé de ne pas repartir au combat et s’arrête après deux épreuves au décathlon. En concertation avec son staff, il a pris la décision de se préserver en prévision des JO de Paris.

« Avec le décathlon, il y a eu des moments incroyables. Des fois, c’est positif, d’autres fois c’est négatif. J’ai passé quinze jours très difficiles, je savais que ça allait être très compliqué mais je n’abandonnais pas. Je sais qu’à tout moment, il peut y avoir un switch et que la douleur peut devenir superflue. J’en profite pour dire merci à tout mon staff médical et celui de la Fédération qui a travaillé 8h par jour. Je suis plus fatigué que d’habitude, j’aurai pu aller plus loin. J’aurai pu terminer le décathlon mais j’aurai fini avec une blessure, comme à Doha. Cela aurait été pire. J’étais inhibé, je ne faisais pas de bonnes performances. Mai d’un autre point de vue, j’étais en forme. À un moment donné, faut s’admettre vaincu et repartir de plus belle pour les Jeux olympiques de Paris l’année prochaine. Il faut accepter d’être humain et l’année prochaine à Pairs, je donnerai tout pour être Superman »

Kevin Mayer, après la longueur à Budapest

110 m haies : 13″92 (985 points)

Total cumulé : 5357 points
Classement : 5e

Bonjour à tous et bienvenue sur le live de cette deuxième et dernière journée du décathlon aux Championnats du Monde, organisés dans le Hayward Field de Eugene. Kevin Mayer est de retour dans l’arène pour entamer son opération « remontada ». Avec la médaille d’or au bout ?  La sixième épreuve du décathlon, le 110 m haies, va débuter dans quelques minutes. Le recordman du monde est au départ de la troisième et dernière série, au couloir 4. Son record personnel sur la distance est de 13″54.

Kevin Mayer se classe quatrième du 110 m haies en 13″92 (+1,1 m/s), 985 nouveaux points au compteur. Le combinard tricolore a fait trop de fautes techniques pour espérer aller plus vite sur une épreuve où il excelle généralement. Il se replace en cinquième position du classement provisoire (5357 points), à 27 unités de la troisième place laquelle appartient pour l’instant à l’Américain Zachery Ziemek (5384 points). Toujours en tête, le Portoricain Ayden Owens-Delerme est crédité en 13″88 et cumule 5596 points après six épreuves. Auteur du meilleur chrono de tous les concurrents avec 13″78, le Canadien Pierce Lepage est toujours deuxième avec 5488 points. Direction le lancer du disque à 19h30.

 

Kevin Mayer

 

Sa biographie

Né à Argenteuil le 10 février 1992, Kevin Mayer a découvert l’athlétisme au collège par le cross-country. Issu d’une famille sportive, son père est éducateur sportif et sa mère professeure de sport, il goûte dès le plus jeune âge à toutes sortes de sports comme le tennis, le rugby ou encore le handball. Il a été sacré champion du monde cadet d’octathlon en 2009 à Bressanone (Italie), et champion du monde junior de décathlon un an plus tard, à Moncton (Canada). En 2016, aux Jeux olympiques à Rio, il décroche une médaille d’argent. En 2017, il devient champion du monde du décathlon à Londres. La même année, il s’empare du record d’Europe de l’heptathlon 6479 points. En 2018, il écrit l’une des plus belles pages de l’histoire de l’athlétisme français en améliorant le record du monde du décathlon avec 9126 points à Talence. Comme à Rio en 2016, Kevin Mayer s’offre la médaille d’argent aux JO de Tokyo en 2021. L’été dernier, il remporte une deuxième couronne planétaire au décathlon à Eugene. 

 

Son palmarès

  • 2009 : Champion du monde cadets de l’octathlon à Bressanone (Italie) avec 6478 points
  • 2011 : Champion du monde juniors du décathlon à Moncton (Canada) avec 7928 points
  • 2013 : Vice champion d’Europe de l’heptathlon à Göteborg (Suède) avec 6297 points
  • 2014 : Vice-champion d’Europe du décathlon à Zurich (Suisse) avec 8521 points
  • 2016 : Vice-champion olympique du décathlon à Rio (Brésil) avec 8834 points
  • 2017 : Champion et record d’Europe de l’heptathlon à Belgrade (Serbie) avec 6479 points
  • 2017 : Champion du monde du décathlon à Londres (Grande-Bretagne) avec 8768 points
  • 2018 : Champion du monde de l’heptathlon à Birmingham (Grande-Bretagne) avec 6348 points
  • 2018 : Record du monde du décathlon au Décastar de Talence (France) avec 9126 points
  • 2021 : Champion d’Europe de l’heptathlon à Torun (Pologne) avec 6392 points
  • 2021 : Vice-champion olympique du décathlon à Tokyo (Japon) avec 8726 points
  • 2022 : Champion du monde du décathlon à Eugene (Etats-Unis) avec 8816 points
  • 2023 : Champion d’Europe de l’heptathlon à Istanbul (Turquie) avec 6348 points

STADION À BUDAPEST !

Votre média Stadion a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près les Championnats du Monde d’athlétisme (sélection tricolore, retransmission en direct, programme complet, résultats, réactions des Bleus…). Bonne compétition en notre compagnie !

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !