Menu

Championnats de France de 10 km : Jimmy Gressier à l’heure

Dans des conditions climatiques idéales, avec grand soleil et vent quasi nul, les Championnats de France de 10 km à Canet-en Roussillon ce dimanche ont sacré Jimmy Gressier et Manon Trapp. 

Grandissime favori annoncé, Jimmy Gressier a parfaitement tenu son rang en remportant le titre sur 10 km. Pourtant, sur le papier, la concurrence pouvait laisser présager une belle bataille. Le deuxième meilleur performer espoir français de tous les temps sur 10 km (28’12 à Houilles) a bouclé la course en 28’54, devançant Michael Gras (29’00) et Bastien Augusto (29’14). Déjà auteur d’une progression impressionnante cette année, le double champion d’Europe espoirs de cross confirme encore qu’il veut remporter chaque course sur laquelle il s’alignera.

Son choix de se consacrer totalement à sa carrière sportive, en mettant entre parenthèses son projet professionnel le destinant à travailler dans le secteur de la banque/assurance, semble déjà porter ses fruits (voir notre article). De retour d’un premier stage en altitude à Font-Romeu (11 septembre au 4 octobre), le Boulonais a visiblement passé un gros cap. De très bon augure avant le semi-marathon de Valence (27 octobre) et l’Euro de cross à Lisbonne (8 décembre). Chez les espoirs, belle médaille de bronze pour Abderrazak Charik en 29’21.

.
Manon Trapp dominatrice

Championne de France dans les labours et sur 3000 m cette année, Manon Trapp a pris la bonne habitude d’atteindre son pic de forme le jour J. Ça se confirme encore sur ce rendez-vous national. L’athlète tricolore a tout raflé : première junior et surtout meilleur chrono en toutes catégories avec 33’30. Au classement scratch, la représentante de l’AC Boulogne-Billancourt devance la Master Samira Mezeghrane-Saad (33’59) et Sophie Duarte (34’16). Le titre espoirs revient sans surprise à Leila Hadji en 35’09. Suivent Margaux Sieracki (35’19) et Méline Rollin (35’29). Dans la catégorie juniors, derrière Manon Trapp, on retrouve Eugénie Lorain (36’23) et Inès Hamoudi (36’32). En Masters Nathalie Barriquand (35’54) et Julie Sylvain (36’05) accompagnent Samira Mezeghrane-Saad sur la boite.

Victoire chez les juniors de Pierre Bordeau (29’49) alors que Martin Desmidt (30’33) et Axel Fournival (30’52) complètent le podium. Dans cette catégorie, la deuxième place de l’Algérien de La Berrichonne Châteauroux Athlé Mohammed Ben Yattou, en 30’19. Chez les Masters, c’est James Theuri qui s’impose en 29’50. Le sociétaire du SCO Ste Marguerite Marseille devance Ahmed Ezzobayry (30’59) et Thierry Guibault (31’12). Theuri et Guibault ont conservé leur rang des France de semi-marathon il y a trois semaines à Vannes.

.

La démonstration de Luc Le Baron

Pour la première fois, un titre est décerné chez les cadets sur 10 km. Champion de France de cross à Vittel et du 3000 m à Angers, Luc Le baron décroche un troisième titre national cette année. En 30’53, il a pulvérisé son record personnel (32’49 en décembre 2018) et s’est approché de huit secondes du record de France de Maxime Hueber-Moosbrugger (30’45) réalisé à Sélestat en 2013 : « Je ne m’attendais vraiment pas ce chrono, j’ai été bien aidé par Mudasir Sano (Éthiopien, licencié à l’Athlé 66) jusqu’au neuvième kilomètre, et c’est aussi grâce au parcours qui était roulant. Je suis vraiment content, un titre ça ne peut être que positif, même si je venais plus pour le chrono, avoir les deux c’est que du bonheur. Aucun regret  pour le record de France parce que je ne pouvais pas aller plus vite ».

Tous les résultats, en cliquant ici.

Inscrivez-vous à notre newsletter