Menu

France espoirs et nationaux en salle : Cyréna Samba-Mayela casse la barrière

Cyréna Samba-Mayela a crevé l’écran sur 60 m haies en s’imposant chez les espoirs en 7″98 à Saint-Brieuc. Elle aura demain l’occasion de s’offrir un doublé, en s’alignant sur 60 m. Melvin Raffin a raflé la mise au triple saut espoirs avec un bond à 16,87 m. A la perche, Alice Moindrot a égalé le record des championnats en franchissant 4,30 m. Retour sur les principaux temps forts de cette première journée de compétition.

La performance de pointe de ce samedi dans les Côtes d’Armor est à mettre au crédit de Cyréna Samba-Mayela. L’athlète entraînée par Teddy Tamgho à l’Insep a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent en brisant par deux fois la barrière symbolique des 8 secondes sur 60 m haies. Après avoir bouclé la série en 8″06, elle a accéléré la cadence en réalisant 7″99 en demi-finale puis 7″98 en finale. La hurdleuse d’Adidas Runners Paris est championne de France espoirs et réalise, enfin, un chrono que beaucoup lui promettaient depuis longtemps. Sortie admirablement des blocks en finale, elle était déjà en tête à l’attaque de la première haie. Et le restera jusqu’à la ligne d’arrivée.

« Je suis satisfaite, je suis enfin passée sous les 8 secondes Centième par centième, je gratte. J’espère que la prochaine fois, ça descendra un peu plus d’un coup. Avec des courses programmées assez tôt, j’ai eu un peu de mal à me réveiller. J’ai connu mieux comme sensations, ne serait-ce qu’à l’entraînement. Mais l’objectif en championnat, c’est de gagner. Au niveau de la technique, ça n’était pas encore super propre. En finale, j’ai tellement voulu aller vite que j’ai manqué de lucidité et j’ai tapé des haies. Je pense que ça peut encore descendre. »

Désormais deuxième meilleure performeuse française de tous les temps dans la catégorie derrière Anne Piquereau (7″89 en 1988), la vice-championne du monde cadettes en 2017 peut déjà se prendre à rêver d’un très bel été. La Francilienne aura l’occasion demain de décrocher un deuxième titre sur 60 m, alors qu’elle possède une marge d’avance sur ses concurrentes également importante sur la ligne droite sans obstacles.

.
Melvin Raffin est bien de retour

Un deuxième protégé de Teddy Tamgho a brillé ce samedi et il s’agit sans surprise de Melvin Raffin. Le recordman du monde juniors du triple saut en salle (17,20 m en 2017) n’a pas laissé longtemps planer le suspense. Il a en effet plié l’épreuve dès son premier bond, mesuré à 16,76 m. Libéré, il a ensuite frôlé les 17 mètres avec un cinquième essai à 16,87 m. Alors qu’il n’était plus monté sur la plus haute marche du podium d’un Championnat de France depuis l’été 2017, la satisfaction était intérieure pour lui. Victime il y a plus d’un an d’une rupture des ligaments croisés et du ligament latéral du genou, le sociétaire du Bordeaux Athlé poursuit son retour à haut niveau après avoir déjà réalisé 16,91 m dimanche dernier au Meeting de Paris Indoor : « Ça me fait énormément plaisir de gagner. Ça montre que je suis encore là ».

.
Record des Championnats pour Alice Moindrot

Alice Moindrot a fait montre d’un sacré tempérament au saut à la perche. Après deux essais avortés à 4 mètres, elle n’en menait pourtant pas large. Mais elle a réussi à trouver les ressources nécessaires pour franchir la barre à sa troisième tentative. Avant d’égaler, au bout d’un concours à suspense face à Margot Chevrier (record personnel avec 4,25 m) et Charlotte Iva (4,20 m) le record des championnats avec 4,30 m. « J’avais le potentiel pour sauter plus haut aujourd’hui, Mais je voulais déjà décrocher l’or et je pense qu’en fin de concours, j’avais plus faim que les autres. Mon expérience des grands championnats a peut-être aussi un peu joué ».

L’écrin breton a été le théâtre de belles victoires comme celle de William Reppert (6″70) sur 60 m, Wided Atatou (23″92) sur 200 m, Sébastien Micheau (2,17 m) à la hauteur ainsi que Amanda Ngandu-Ntumba (14,70 m) et Tom Reux (17,00 m) au poids. Enfin, chez les Nationaux, Jérémy Leroux (6″82 sur 60 m), Stella Akakpo (24″42 sur 200 m), Stanley Joseph (5,35 m à la perche) ou encore Prisca Duvernay (1,82 m à la hauteur) l’ont logiquement emporté.

 

Tous nos clichés de la journée de samedi, en cliquant ici.

Tous les résultats, en cliquant ici. Cyréna Samba-Mayela

NOS ÉVÉNEMENTS

Inscrivez-vous à notre newsletter