Hay, Gressier, Mischler… À Tokyo, la nouvelle génération a les crocs !

29 juillet 2021 à 16:29

À 23 et 24 ans, ils font partie de cette génération dorée du demi-fond qui ne demande qu’à éclore. Attendus comme les chefs de file de Paris 2024, la bande à Jimmy Gressier n’a aucun complexe, et aborde Tokyo avec impatience.

Lisbonne, décembre 2019. L’équipe de France espoirs décroche un nouveau titre de championne d’Europe de cross-country. Le cinquième d’affilée pour la génération 97. Parmi les jeunes qui jubilent sur la plus haute marche du podium, Jimmy Gressier, Hugo Hay et Louis Gilavert. Trois ans plus tard, les voilà à Tokyo. Avec Alexis Phelut, Baptiste Mischler, Benjamin Robert et Gabriel Tual, ils incarnent le renouveau du demi-fond tricolore.

Jimmy Gressier, le footballeur devenu athlète

Le gamin de Boulogne-sur-mer rêvait des Jeux. Le rêve va devenir réalité pour celui qui avait d’abord commencé par le football. Jimmy Gressier, 24 ans, est parvenu à décrocher sa qualification sur 5000 m à Huelva (Espagne). Pourtant, le jeune français n’était pas censé y participer. Il était attendu plus au nord, à Göteborg (Suède). Un test PCR périmé, et le voilà qui se retrouve à dormir à l’aéroport, à la recherche d’un vol. Direction l’Espagne, pour le résultat qu’on connaît (13’08″99). Triple champion d’Europe de cross chez les espoirs, recordman d’Europe du 5 km sur route, Gressier a tout pour continuer à briller.

Son entrée en lice : Mardi 3 août, à 13h00 (heure française).

Hugo Hay, la plume et les jambes

À Tokyo, il sera notamment accompagné par Hugo Hay. A 24 ans, lui aussi s’est déjà dessiné un joli palmarès. 6 médailles aux Europe de cross, et déjà trois titres nationaux chez les élites : l’originaire des Deux-Sèvres n’a pas pour habitude de traîner en route. Dans la vie quotidienne non plus, puisqu’il est titulaire d’une licence de journalisme, acquise en 2018. Une fois ce diplôme en poche, Hay a décidé de mettre toutes les chances de son côté pour tenter l’aventure professionnelle. Désormais installé en Belgique, il valide sa qualification pour les Jeux lors du meeting de Göteborg, en 13’10″95.

Son entrée en lice : Mardi 3 août, à 13h00 (heure française).

Louis Gilavert, la bonne surprise

Louis Gilavert, 23 ans, va découvrir les Jeux olympiques dans une discipline qui a souvent souri aux Français. La concurrence était rude sur 3000 m steeple, mais le licencié de Fontainebleau est parvenu à décrocher son billet pour Tokyo. La première étape ? Les minima, acquis à Florence (Italie) en 8’19″79. La seconde ? Une troisième place aux championnats de France d’Angers. La concrétisation d’un projet débuté il y a plusieurs années. Médaillé de bronze aux championnats d’Europe juniors en 2017, le 3000 m steeple a toujours été sa distance fétiche.

Son entrée en lice : Vendredi 30 juillet, à 02h47 (heure française).

Baptiste Mischler dans le grand bain

L’Alsacien réalise pour l’instant la saison parfaite : champion de France élites du 1500 m, il a également porté son record à 3’32″42. C’est bien simple, à part son coéquipier Azeddine Habz, aucun Français n’était allé aussi vite… Depuis Medhi Baala, en 2009. Et Baptiste Mischler n’a que 23 ans. C’est dire si la performance du jeune homme est stratosphérique. Pourtant, les derniers mois n’ont pas été simples à vivre pour celui qui poursuit ses études d’ingénieur. Le décès de son mentor Hubert Steinmetz en juin 2020 est une épreuve terrible. Un an jour pour jour après cette disparition, Mischler s’imposait en patron à Angers, glanant ainsi sa première couronne nationale. Sa saison est déjà réussie, il n’a rien à perdre à Tokyo.

Son entrée en lice : Mardi 3 août, à 02h05 (heure française).

Alexis Phelut, un nouveau statut à défendre

Vice-champion d’Europe juniors en 2017 puis espoir de la discipline en 2019, Alexis Phelut n’est pas un nouveau-venu sur 3000 m steeple. Il en est même le nouveau patron sur la scène nationale, après avoir glané l’or aux Élites d’Angers. C’est sur les hauteurs du plateau de Cézailler, non loin du massif de Sancy, que le Clermontois s’est préparé pour Tokyo… en troquant les pointes pour les bottes. Fils d’agriculteur, Alexis Phelut (record en 8’18″67) en a profité pour mettre la main à la pâte, dans la ferme familiale, pendant le premier confinement. Désormais pleinement dévoué à sa pratique sportive, il pourrait créer la surprise à Tokyo.

Son entrée en lice : Vendredi 30 juillet, à 03h04 (heure française).

Benjamin Robert, le rêve qui se réalise

À 23 ans, Benjamin Robert s’impose comme l’un des patrons du 800 m tricolore. C’est simple, depuis l’été 2020, les trois titres nationaux décernés (deux en outdoor et un en salle) lui sont revenus. Avec un record personnel porté à 1’44″53 au mois de juin, il arrive à Tokyo avec la ferme intention d’aller le plus loin possible. À Torun cet hiver, pour son premier grand championnat, le Toulousain n’avait pas passé le cap des demi-finales. Mais lui et Gabriel Tual peuvent s’appuyer sur l’histoire de leur coéquipier Pierre-Ambroise Bosse, pour savoir que les compteurs sont remis à zéro à chaque championnat.

Son entrée en lice : Samedi 31 juillet, à 02h50 (heure française).

Gabriel Tual, retour en grâce

Gabriel Tual justement, parlons-en. Lui aussi membre de la génération 98, le Lot-et-Garonnais avait déjà connu la joie d’une sélection chez les élites. C’était à Berlin, en 2018. Celui qui était tout juste vingtenaire avait terminé cinquième de sa série. Trois années ont passé, Gabriel Tual a mûri. Il apparaît désormais comme l’un des chefs de file de cette nouvelle génération. Premier au bilan français avec 1’44″44 au chrono, il espère accrocher les demies à Tokyo. Une fois ce cap passé, tout reste possible. 

Son entrée en lice : Samedi 31 juillet, à 02h50 (heure française).

Texte : Mathilde L’Azou
Crédits photos : STADION

STADION À TOKYO !

Votre média Stadion a le plaisir d’annoncer sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo. Notre rédaction a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près l’intégralité des épreuves d’athlétisme (sélection tricolore, les retransmissions TV, le programme jour par jour, les résultats et les clichés des Bleus…). Bons Jeux en notre compagnie !

STADION À TOKYO !

Votre média Stadion a le plaisir d’annoncer sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo. Notre rédaction a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près l’intégralité des épreuves d’athlétisme (sélection tricolore, les retransmissions TV, le programme jour par jour, les résultats et les clichés des Bleus…).
Bons Jeux en notre compagnie !

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !