Interview de Courtney Dauwalter : « Courir ne doit être qu’un amusement »

08 juillet 2023 à 9:56

Ultra-Trail du Mont-Blanc (2019 et 2021 avec un record en 22h30’54), Diagonale des Fous (2022 avec un record en 24h37’47), Hardrock 100 (2022 avec un record en 26h44’36), Western States 100 (2018 et 2023)… Partout où Courtney Dauwalter passe, elle fait des dégâts. Dernier coup d’éclat en date, le 24 juin dernier dans la Sierra Nevada (Californie) où l’Américaine de 38 ans a pris la sixième place au scratch de la Western States 100, avec au passage un nouveau temps de référence de l’épreuve chez les féminines en 15h29’33. La membre de la Team Salomon Elite, a complètement réécrit le livre des records des plus grands trails du monde, et est tout simplement la plus grande ultra-traileuse de l’histoire même si elle refuse de porter ce badge. Interview assez inhabituelle avec Courtney Dauwalter : questions envoyées par mail, et réponses reçues par mail !

Courtney, comment vous sentez-vous après votre superbe victoire sur la Western States 100 ?

 Je suis encore en phase de récupération, j’espère pouvoir refaire du vélo dès que possible et reprendre avec les randonnées dès que possible.

 

Pouvez-vous nous raconter votre course ?

Ça a été une journée vraiment spéciale, je me sentais vraiment bien pendant la course, et je suis super contente d’avoir tiré toute l’énergie possible de mon corps. Les 30 derniers kilomètres étaient si difficiles qu’ils pouvaient paraître impossible à finir, mais finalement j’ai pu continuer à courir, même si mon corps me disait d’arrêter. Je remercie tous les bénévoles, j’ai été chanceuse de partager cette journée avec tous les coureurs sur le parcours. J’ai fait les premiers kilomètres en compagnie de Katie (Schide), c’était génial de parler de nourriture, d’émissions télé et de ski de rando ! Je n’aurais rien fait sans mon équipe, ils m’ont donné tellement d’énergie, en particulier aux ravitos : un grand merci à mon mari et mes amis.

 

Êtes-vous prête pour la Hardrock 100 désormais (14 au 16 juillet 2023) ?

Certainement pas si la course commençait aujourd’hui ! Mais dans deux semaines, j’aurais eu le temps de me reposer et je ferai de mon mieux pour compléter la boucle.

 

Vous considérez-vous comme la meilleure ultra-traileuse de l’histoire ?

Les performances de toutes les coureuses sont super impressionnantes, notamment aux GTWS (Golden Trail World Series). Dans cette discipline, les femmes s’élèvent mutuellement, je suis super chanceuse de faire partie de ce monde et de le voir grandir progressivement.

Vous n’avez pas de programme d’entraînement, ni de coach. Pour quelles raisons ?

Courir ne doit être qu’un amusement ! C’est quelque chose que je veux pouvoir faire jusqu’à mes derniers jours, je ne veux pas être trop dans les chiffres. C’est pourquoi je n’ai pas de plan d’entraînement spécifique ni de coach, j’essaie juste d’être vraiment régulière et constante. Je décide chaque jour de ce que je vais faire en fonction de ce que je ressens. Cela dépend de la période de l’année, si je vais à une course ou si je viens d’en courir une. C’est important de se laisser le temps de récupérer.

 

Pour quelles raisons les femmes font jeu égal avec les hommes sur l’ultra-trail ?

Je pense que c’est génial de pouvoir courir tous ensemble mais cela n’est pas un facteur qui compte dans ma motivation.

 

Quel est votre plus grand rêve dans l’ultra-trail ?

Courir est ma plus grande passion, je me demande constamment : « Qu’y a-t-il d’autre ? Quelle autre distance y a-t-il ? ». J’aime tester mon corps, voir jusqu’où je peux arriver et lorsque cela semble trop difficile, c’est ce que je voudrais probablement essayer de faire. Pour moi, dans le trail, il ne s’agit pas de courir contre d’autres personnes, il s’agit de courir contre le parcours et contre soi-même. La patience et la constance sont essentielles.

On vous imagine fière d’avoir une collection (Shortney) à votre nom avec Salomon…

J’ai reçu tellement de messages à propos de ces shorts au fil des années : est-ce qu’ils sont disponibles ? Est-ce que vous allez les sortir ? Où puis-je les acheter ? Je n’imaginais pas qu’un jour, on pourrait les sortir ! Le confort est si important pour moi, je sais que beaucoup de monde sera d’accord avec ça en enfilant leur Shortney !

 

Quelles chaussures de Salomon avez-vous l’habitude de porter lors de vos entraînements et de vos compétitions sur route ?

Quand je cours sur route à l’entraînement, j’utilise une Ultra Glide, mais je n’ai pas d’exigences spécifiques pour les chaussures de trail.

 

Quand vous choisissiez une chaussure de trail, quel est le critère le plus important ?

Le confort. La plupart de mes courses sont assez longues, donc j’essaie de garder mes pieds les moins douloureux possible, qu’ils soient heureux pendant la course.

Suivez les aventures de Courtney Dauwalter sur son compte Instagram !

Retrouvez tous les produits de la gamme Salomon, en cliquant ici.

Crédits photos : The Adventure Bakery / Salomon

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !