Marathon de Rennes : Duncan Perrillat pour la passe de deux

Il y a 4 mois

Déjà lauréat de l’édition 2021 du Marathon de Rennes qui était le support des Championnats des France sur les 42,195 km, le fondeur français Duncan Perrillat sera en lice pour signer une deuxième victoire et battre son record personnel ce dimanche 23 octobre, sur un parcours devenu 100% urbain. On vous dit tout ce que vous devez savoir sur l’événement avec David Hervelin, le coordinateur de la course bretonne.

Le revoilà ! Pour sa première expérience sur la distance reine de la course à pied, Duncan Perrillat avait coupé la ligne du Marathon Vert Rennes Konica Minolta en 2h14’49 en 2021. Le sociétaire du Neuilly-Plaisance Sports n’avait toutefois pas été sacré champion de France au motif qu’il ne portait pas le maillot de son club. Quelques semaines après, l’une des révélations nationales de l’hiver dernier se classait quatrième des France de cross-country à Montauban, décrochait le titre de champion d’Europe de cross-country par équipes à Dublin puis claquait un chrono de 2h12’12 au marathon de Séville. L’international tricolore de 29 ans aimerait frapper encore plus fort dimanche, en réalisant un doublé dans les rues de la capitale bretonne. « Je ne sais pas trop à quoi m’attendre en termes de profil de course, mais j’aimerais bien partir sur des bases proches de 2h10 et j’aviserai en fonction de comment je me sens pendant la course. Si je sens que c’est un peu rapide je ralentirai. Dans tous les cas, j’ai envie de me mettre en confiance et je n’ai pas envie de finir à l’agonie car ce n’est que le début de la saison. »

 

« Je ne dois pas être loin de pouvoir faire 2h09, à vérifier »

Sa forme actuelle semble être bien meilleure que celle de 2021 à la même époque, témoin ses 1h03’46 réalisés sur semi-marathon à Lyon il y a trois semaines. « Je ne peux pas dire que j’ai fait une prépa marathon complète, j’ai repris il y a un mois et demi et les séances il y a un mois. J’avais envie de retourner sur les terres de mon premier marathon sans me prendre trop la tête. Au final, je suis plus en forme que prévu. J’ai vu au semi-marathon de Lyon que j’arrivais à courir en 3’00 au kilomètre tout seul et assez facilement. Je pense que sur un marathon rapide et emmené, je ne dois pas être loin de pouvoir faire 2h09, à vérifier. »

Le pensionnaire du Neuilly-Plaisance Sports retrouvera des visages bien connus, en la personne du Marocain du Coquelicot 42 Alaâ Hrioued (2h15’45), deuxième du Marathon de Rennes en 2021 ainsi que Florian Caro (2h17’51) et Pierre Urruty (2h20’43), respectivement médaillé d’argent et de bronze l’an passé aux France des 42,195 km. « Nous sommes heureux de retrouver Duncan qui sera accompagné d’un lièvre pour l’amener dans les meilleures conditions sur 1h05’15/1h05’30 sur le passage au semi-marathon afin de réaliser un gros chrono sur notre nouveau parcours », indique David Hervelin, coordinateur de l’épreuve. Chez les féminines, l’Érythréenne Lemlem Kahsay, qui a couru en 2h35’53 à Padoue en avril dernier, semble bien placée pour rafler la victoire.

 

Un marathon plus urbain…

Il était attendu. Le voilà. Tout beau, tout neuf et, surtout, plus « roulant ». Le Marathon Vert Rennes Konica Minolta, support des Championnats de Bretagne et disposant du label international, est organisé sur un nouveau parcours 100% urbain en deux boucles dans la ville de Rennes. En effet, les coureurs déambuleront cette fois dans les rues de Rennes, avec un départ du Mail François-Mitterrand et une arrivée toujours jugée sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle. Auparavant, le départ était donné de Cap Malo, et les participants réalisaient une longue partie de l’épreuve au milieu de la verdure des communes du nord de l’agglomération avant de terminer dans le centre historique de Rennes.

 

 

« C’est une volonté du président Daniel Jeulin qui comme il l’indique très bien « le monde bouge, le monde change » après dix années il était temps de changer. Il était essentiel d’avoir un parcours homologué pour conserver ce label international, en effet le dénivelé négatif de -65 m (au lieu de -42 m maximum selon la réglementation de la FFA) entre le départ et l’arrivée ne permettait plus l’homologation des records ». L’avantage de ce format permet au public de voir et d’encourager de nombreuses fois les coureurs dans le centre-ville de Rennes. Les participants s’élanceront sur un parcours très roulant avec un dénivelé de 0 m par km (départ +28 m, arrivée +28 m), ce qui devrait permettre de faire fondre des records personnels. Surtout si, comme l’imagine et l’espère David Hervelin, le public répond présent.

 

 

… qui s’engage pour l’écologie !

Un kilomètre parcouru = un arbre planté, tel est le concept du Marathon Vert Rennes Konica Minolta depuis sa première édition en juin 2011. Au-delà de la compétition, des valeurs sportives et solidaires qu’elle véhicule, chaque coureur apporte sa contribution pour minimiser toujours plus son impact environnemental. Cela passe par plusieurs initiatives : une sensibilisation auprès des coureurs, bénévoles et spectateurs, une charte de « bonne conduite écologique signée lors de l’inscription, le tri des déchets sur le parcours, la limitation des supports jetables…

« On a planté plus d’un million d’arbres en 10 ans. Nous mettons en place différentes actions en favorisant les transports en commun, en récupérant et triant les déchets avec plus de 50 000 gobelets réutilisables et qui seront lavés après la course. Nous allons également récupérer les dossards sur lesquels sont intégrées les puces dans le but de les trier et les recycler. On essaye d’avoir un maximum de voitures, motos et vélos électriques sur le parcours. »

 

Un 10 km fait son apparition

En plus de la 5 km féminine « Yves Rocher » le samedi (à partir de 19h00), l’organisation a décidé de la création d’un 10 km « Lamotte », au label régional, qui aura lieu le samedi également, à 19h30. Probablement l’une des fondeuses tricolores la plus prometteuse de sa génération, Mélody Julien, recordwoman de France espoirs du semi-marathon et marathon, peut viser haut si elle a les bonnes jambes. Son record personnel est de 32’29, réalisé le 16 janvier dernier à Ibiza. Les autres jolies foulées à suivre ? Corentin Le Roy (28’31), vainqueur de la Coupe d’Europe du 10 000 m 2022 à Pacé, Mathieu Brulet (28’53), champion de France de marathon en 2018 à Albi, Aurore Guérin (33’27 à Houilles en 2016), qui a déjà porté à huit reprises le maillot de l’équipe de France, ou encore Marjolaine Nicolas, recordwoman de Bretagne du marathon en 2h35’43 et médecin dans la campagne rennaise.

« L’édition 2022 sera marquée par l’apparition d’une nouvelle épreuve, le 10 km et nous sommes très heureux de ce plateau pour cette grande première, indique David Hervelin. Mélody Julien sera la grande favorite mais il faudra compter sur la présence de la révélation bretonne 2022 Marjolaine Nicolas, qui n’a jamais été licenciée avant cette saison, qui s’entraîne seule et qui est inconnue du milieu de l’athlétisme. Elle a pourtant battu le record de Bretagne du marathon le 3 avril dernier à Paris en 2h35’43, devenant la 32e performeuse française de l’histoire sur marathon. Elle n’est pas encore arrivée à son potentiel maximum, c’est une athlète à suivre. Nous souhaitons développer cette nouvelle discipline et faire monter rapidement le label régional à national. »

 

Karine Ferri, marraine de la onzième édition

Karine Ferri a l’honneur d’être à nouveau la marraine de l’événement qui attend de 9000 participants sur la ligne de départ. Personnalité engagée et populaire, l’animatrice TV a accepté l’invitation de Daniel Jeulin, fondateur du marathon, pour porter haut et fort les valeurs partagées de la course bretonne : défi sportif, aventure humaine et solidaire, responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et développement durable. « Karine Ferri est de nouveau marraine pour cette 11ème édition avec également la présence des paratriathlètes Jules Ribstein et Cécile Saboureau, sportifs handisports qui préparent les Jeux Paralympiques de Paris 2024 et sont soutenus par notre partenaire majeur Konica Minolta. Toute l’équipe organisatrice et les bénévoles ont hâte d’accueillir les participants ce week-end, ça va être une belle fête ! »

 

Le programme du Marathon de Rennes

  • 5 km : Samedi 22 octobre à 19h30
  • 10 km : Samedi 22 octobre à 20h15
  • Marathon : Dimanche 23 octobre à 09h00

Le Marathon Vert Rennes Konica Minolta sera diffusé en direct sur TV RENNES avec Philippe Chaput, Arnaud Benchetrit et Benoît Blanchard aux commentaires.

Plus d’informations sur www.lemarathonvert.org

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer voudra sortir le grand jeu sur trois épreuves, le 60 m, le saut à la perche et le lancer de poids au Meeting de Miramas ce vendredi 3 février. Présentation des temps forts attendus de la réunion provençale à la loupe....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !