Meeting de Liévin : « Envie de gagner la course et réaliser un gros chrono », assure Benjamin Robert

10 février 2024 à 11:31

Vainqueur du 800 m au Meeting de Liévin l’an passé, Benjamin Robert est passé devant les journalistes à l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue vendredi sur la piste de l’Arena Stade Couvert. Le demi-fondeur du SA Toulouse UC est ambitieux et fera le maximum pour conserver sa couronne, après un stage de préparation en Afrique du Sud, notamment aux côtés de la Néerlandaise Femke Bol, recordwoman du monde en salle du 400 m. Les Mondiaux en salle de Glasgow (1er au 3 mars) constituent une rampe de lancement idéale vers les Jeux olympiques de Paris 2024 pour le vice-champion d’Europe indoor 2023.

 

Sa préparation

« J’ai préparé cette saison différemment. Je suis parti avec un groupe de sprint avec Laurent Meuwly, le groupe néerlandais, en Afrique du Sud (Stellenbosch). Donc on va dire j’ai un nouveau corps et je suis curieux de savoir ce que ça va donner demain. Pendant trois semaines, j’ai fait des séances complètement différentes de ce que j’ai l’habitude de faire. Une nouvelle ambiance, je me suis vraiment régalé avec leur groupe qui m’a accueilli à bras ouvert. J’ai découvert ce que c’était le sprint auprès de Femke Bol et de Lieke Klaver qui m’ont suivi d’ailleurs, et les mecs aussi. »

 

Ses ambitions au Meeting de Liévin

« Demain (samedi) j’aurais envie de gagner la course et réaliser un gros chrono, mais je ne sais pas ce que je vaux, donc je suis assez curieux. Je vous avoue que je voulais faire mieux à Metz (record de France du 600 m en 1’15″50). Un 800 m est différent d’un 600 m. La forme est là, je ne ferai donc pas une contre-performance non plus. J’ai des super jambes et je suis curieux de voir ce qui va se passer demain. Après, il y aura les championnats de France. Quand on voit le championnat de France, on sait qu’il y a du niveau. On a vu Yanis Meziane qui a fait 1’43″94, il y a Azeddine Habz aussi qui a fait 1’43″90, et Gabriel Tual (1’44″23), finaliste aux JO et finaliste mondial. »

 

Son année olympique

« Les Mondiaux sont vraiment l’événement majeur de cet hiver et j’irai pour gagner. C’est sûr que l’an dernier je ne passe pas loin de la médaille d’or (deuxième à l’Euro indoor à Istanbul, ndlr). D’ailleurs le vainqueur est là demain donc je vais essayer de me rattraper. Glasgow est une bonne étape en vue des Jeux olympiques. Je veux être champion olympique donc si je finis troisième des championnats du monde ça ne corrèle pas forcément avec ce que je veux réussir en été. Cette année est assez particulière parce qu’il y a les Jeux olympiques de Paris. On y pense, c’est un peu l’événement majeur pour un sportif français dans sa carrière. Mais il faut faire attention parce que l’extra pression va nous motiver plus. Mais il ne faut pas trop se crisper non plus. Cette saison hivernale va être un bon test avant les Jeux olympiques. »

 

Ses conditions d’entraînement

« À Toulouse je m’entraîne avec les coureurs de 1500 m Benoît Campion et Pierrik Jocteur-Monrozier. C’est un bon compromis de s’entraîner avec eux, ils ont déjà fait de très gros chronos cet hiver donc ça m’oblige d’aller vite sur le long aussi, sinon je me retrouve tout seul derrière. J’ai un coach qui préfère amener le 800 m par le 1500 m et là on voulait plus travailler notre vitesse en vue de la saison. L’an dernier on trouvait qu’il nous manquait un peu de vitesse donc on a demandé à Laurent s’il pouvait nous aider. Le 800 m, on le sait tous c’est un peu la discipline hybride entre le demi-fond et le sprint. C’est pour ça qu’on veut progresser partout. »

 

Sa première fois au Meeting de Liévin

« Je me rappelle la première fois que j’ai couru à ce meeting en 2018. C’était la première fois de ma vie où je faisais un meeting qui était télévisé. Mes parents m’avaient vu à la télé, donc c’était assez original. Au début, mon père me disait « Profite un maximum. Ce n’est pas tous les jours que tu feras un meeting comme ça ». Aujourd’hui, je suis sur l’affiche du meeting. Je remercie Jean-Pierre Watelle, l’organisateur. Quand on voit tous les noms qu’il y a eu sur ce meeting, tous les records du monde qui ont été faits, c’est le plus grand meeting du monde. »

Retrouvez toutes les informations du Meeting de Liévin 2024 (têtes d’affiche, programme, retransmission TV en direct…), en cliquant ici.

Crédit photo : ATHLE.CH / STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !