Meeting Metz Moselle Athlélor : Femke Bol et Yann Schrub avaient le double des clés

03 février 2024 à 19:36

Femke Bol et Yann Schrub ont illuminé le Meeting Metz Moselle Athlélor de toute leur classe ce samedi. La Néerlandaise a claqué un chrono de 49″69 sur 400 m avant de réaliser une heure plus tard un nouveau record national sur 200 m en 22″64. Le local de l’étape a signé une deuxième victoire de suite sur 3000 m en 7’38″41, devenant le deuxième performeur français de l’histoire. Benjamin Robert a lui aussi brillé en faisant tomber le record de France du 600 m en 1’15″50. Les spécialistes tricolores du 400 m Amandine Brossier (51″67) et David Sombé (46″23) ont été très inspirés en pulvérisant leur record personnel. Récit d’une réunion mosellane de très haute facture !

L’indoor est son jardin et la Halle d’athlétisme de Metz, son royaume. On attendait Femke Bol. On a eu Femke Bol. La star néerlandaise de 23 ans étrennait un dossard pour la cinquième fois de suite au Meeting Metz Moselle Athlélor et a une nouvelle fois marqué tant de son empreinte la compétition qu’il faudrait songer à donner son nom à l’écrin mosellan. Très applaudie par les spectateurs lors de sa présentation, la recordwoman du monde (49″26 le 19 février 2023 à Apeldoorn) leur a offert deux déflagrations chronométriques.

 

 

Sur 400 m tout d’abord, Femke Bol a négocié les deux tours en mode turbo en faisant s’arrêter le panneau d’affichage en 49″69, ce qui constitue la sixième performance de l’histoire sur la distance. Une course où ses concurrentes ont été submergées par la supériorité de sa grande, élégante et aérienne foulée.

 

 

« J’adore l’atmosphère de Metz ! Chaque année je progresse donc je suis super heureuse de mon chrono », a-t-elle confié après son 400 m avant de la retrouver une poignée de minutes plus tard au départ du 200 m. La championne du monde 2023 du 400 m haies (record d’Europe en 51″45) a négocié l’affaire en 22’64 (cinquième temps planétaire en 2024), établissant un nouveau record national qu’elle avait établi ici-même en 2023 en 22″87. Ce n’est pas encore avec ces chefs-d’œuvre que sa cote de popularité va baisser à Metz.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Amandine Brossier et David Sombé, c’est reparti pour deux tours !

Toujours sur 400 m mais dans la finale B, si Amandine Brossier n’a rien pu faire face aux assauts répétés de la Néerlandaise Lieke Klaver (51″33), la sociétaire du SCO Angers Athlé était elle à son bonheur d’un record personnel, abaissé de 52″14 à 51″67, synonyme de deuxième performance hexagonale de l’histoire derrière la reine Marie-José Pérec (51″44 en 1996 à Liévin). La quintuple championne de France Elite (2 titres en salle et 3 en plein air) s‘est approchée à sept centièmes des minima (fixés à 51″60) pour les Mondiaux en salle de Glasgow (1er au 3 mars).

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Les Français ont montré de belles choses et le bout de leur nez. On pense bien sûr à David Sombé sur 400 m qui a été auteur d’un finish extraordinaire dans la dernière ligne droite pour coiffer le Hongrois Attila Molnar (46″24) d’un souffle. Le vice-champion du monde du relais 4×400 m à Budapest a bouclé l’affaire en 46″23, se hissant au cinquième rang des meilleurs performeurs français derrière Leslie Djhone (45″54 en 2011), Stéphane Diagana (46″02 en 1992), Gilles Biron (46″11 en 2023) et Thomas Jordier (46″13 en 2021). Des résultats qui sont un bon présage pour les Relais mondiaux de Nassau (Bahamas, 4 au 6 mai 2024), qualificatifs pour les Jeux olympiques de Paris 2024.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Yann Schrub, maître chez lui

Il était le petit prince, celui que tout le monde attendait. Yann Schrub a clos de la plus belle des manières cette 16e édition du Meeting Metz Moselle Athlélor en s’imposant pour la deuxième fois d’affilée sur 3000 m en 7’38 »41 et devient le deuxième performeur français de l’histoire derrière Bob Tahri (7’33″73 en 2010). En 2023, l’étudiant en médecine coaché par Dominique Kraemer et Anthony Notebaert avait remporté la palme en 7’40″54.

 

 

Sacré champion d’Europe de cross-country le 10 décembre dernier à Bruxelles, le fondeur de l’Athlé Sport Sarreguemines Arrondissements a fait valoir son statut de favori mais a été poussé dans ses retranchements jusqu’au bout par l’Italien Pietro Arese (7’38″42, record national) « Je n’avais pas les jambes pour suivre la lumière (la wavelight était calée sur 2’31″50 au 1000 m, sur les bases de 7’33″50) mais je me suis battu pour l’organisateur Dominique Abisse, mes coachs et pour le public ! ». Les 1300 spectateurs installés dans les gradins ou sur le pourtour ont apprécié et applaudi, à sa juste valeur, la prestation de leur chouchou. On soulignera évidemment les 7’43″42 d’Etienne Daguinos (5e) qui réalise le neuvième chrono de tous les temps sur le 3000 m en salle pour un athlète tricolore.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Benjamin Robert efface Pierre-Ambroise Bosse

Il l’avait espéré, c’est arrivé ! Venu à Metz avec l’objectif clair de s’emparer de la meilleure performance nationale du 600 m en salle, Benjamin Robert peut rentrer dans sa Toulouse natale avec le sentiment du devoir accompli. Alors que l’ancienne marque était préalablement détenue depuis 2013 par Pierre-Ambroise Bosse (1’15″63 à Moscou), le vice-champion d’Europe 2023 du 800 m à Istanbul a coupé la ligne d’arrivée en 1’15″50.

 

 

Parti dans le bon rythme imprimé par le meneur d’allure, le protégé de Sébastien Gamel est aussi passé près de chiper la meilleure marque européenne de tous les temps propriété du Russe Saveliy Savlukov (1’15″09 le 7 janvier 2024 à Ekaterinbourg). C’est le genre de performance qui se réalise qu’en courant pied au plancher (passage en 23″14 au 200 m puis en 48″60 au 400 m). Benjamin Robert est maintenant attendu au Meeting de Liévin (10 février) et aux Championnats de France Elite en salle à Miramas (17 et 18 février).

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Judy Chalcou et Solenn Compper enchaînent bien

Favorite du 60 m haies, la Néerlandaise Nadine Visser (7″77 en 2021) a malheureusement été disqualifiée après un faux départ en séries. Si la double championne d’Europe de la spécialité (2019 et 2021) a ensuite logiquement survolé la finale B en 7″80 (record du meeting et meilleure performance européenne de l’année), elle laissé le champ libre dans la finale A à Judy Chalcou, vainqueure en 8″04 (8″07 à Val-de-Reuil le 28 janvier) tandis que Solenn Compper, auteure des minima pour Glasgow à Nantes (8″01, le 27 janvier), se classe troisième en 8″07.

 

 

Quatre MPM

Si la Halle a été le théâtre d’excellentes performances, c’est notamment parce que les athlètes y sont venus nourris d’ambitions. On relève trois autres meilleures performances mondiales de l’année. L’Éthiopienne Hirut Meshesha avait donné le ton à la 16e édition du Meeting Metz Moselle Athlélor dès le début de l’après-midi, laissant à peine le temps aux gens de s’asseoir pour profiter du spectacle. La médaillée de bronze des Mondiaux en salle 2022 sur 1500 m à Belgrade a triomphé sur 3000 m en 8’26’46, pulvérisant le meilleur temps de l’année de plus de seize secondes. L’après-midi s’est prolongée sous les auspices de l‘Ougandaise Halimah Nakaayi, championne du monde 2019 à Doha, qui s’est montrée à son aise sur 800 m en 1’59″15. La Cubaine Leyanis Pérez, quatrième des Mondiaux de Eugene, a éclairé le concours du triple saut en atterrissant à 14,45 m.

 

 

Parmi les autres performances de standing international à retenir : les 5,82 m de l’Américain Chris Nilsen, vice-champion olympique en 2021 à Tokyo et troisième aux Mondiaux 2023 de Budapest, au saut à la perche, les 45″89 (record du meeting) du Belge Alexander Doom sur 400 m (finale B) ainsi que les 1’45″56 (record du meeting) du Botswanais Tshepiso Masalela sur 800 m.

Tous les résultats du Meeting Metz Moselle Athlélor 2024, en cliquant ici.

Crédits photos : STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !