Meeting Metz Moselle Athlélor : Femke Bol et Yann Schrub en vedettes

01 février 2024 à 20:55

Pour la cinquième année de suite, Femke Bol (200 m et 400 m) foulera la Halle au Meeting Metz Moselle Athlélor ce samedi 3 février mais la Néerlandaise devra partager l’affiche avec le chouchou du public Yann Schrub, qui s’alignera pour la sixième fois de rang sur 3000 m. Benjamin Robert pourrait faire trembler le record de France du 600 m (1’15″63 par Pierre-Ambroise Bosse). Zoom sur les moments phares qui seront à scruter avec Dominique Abisse, heureux directeur de l’épreuve. Le show est annoncé…

Cela fait plusieurs éditions que la rédaction de Stadion suit de très près le Meeting Metz Moselle Athlélor, et chaque année, Dominique Abisse, maître d’œuvre de l’événement, arrive toujours à nous impressionner d’une année sur l’autre. Il ne peut que se réjouir du casting mis sur pied en cette année olympique. Estampillée du label Silver du « World Athletics Indoor Tour », la 16e édition de la réunion mosellane n’a vraiment rien à envier aux sept meetings Gold du circuit et peut se flatter de présenter un parterre de stars.

« En 2023, nous étions le huitième meeting indoor au classement mondial, et le premier Silver, les sept premiers étaient tous des Gold, analyse Dominique Abisse. Ce qui est important, c’est la constance, tout en continuant à grimper tranquillement d’année en année. Le label Gold signifie d’autres obligations en termes d’organisation notamment sur la partie technique et logistique. Cependant, si on nous le propose, évidemment qu’on y réfléchirait. Je souhaite profiter de ces lignes pour souligner l’engagement et l’importance capitale de nos bénévoles et de nos juges qui sont comme lors de chaque édition très enthousiastes et qui mettent beaucoup de cœur. »

 

Avec Femke Bol, la Halle d’athlétisme de Metz s’apprête à retrouver sa reine…

Il ne sera pas du tout nécessaire de l’inviter à faire la visite de la Halle d’athlétisme de Metz. C’est Femke Bol qui pourrait parfaitement s’en charger en vous faisant le tour du propriétaire et même vous faire découvrir les lieux incontournables de la ville de Metz tant elle se sent comme à la maison. La championne du monde 2023 du 400 m haies (record d’Europe en 51″45) ne boude pas son plaisir de revenir chaque année à Metz puisque pour la cinquième fois en cinq ans, l’élève de Laurent Meuwly va déployer ses grands compas sur l’anneau lorrain.

52″47 en 2020, 50″81 en 2021, 50″72 en 2022, 49″96 en 2023… De quoi encore imaginer un grand spectacle sur 400 m pour le public sur une distance où Femke Bol détient le record du monde (49″26 le 19 février 2023 à Apeldoorn) et deux titres continentaux indoor (2021 et 2023). Double ration pour la Néerlandaise de 23 ans qui sera aussi au départ du 200 m qu’elle a bouclé, à Metz en février dernier, en 22″87, son record personnel.

 

 

« C’est une joie immense de l’accueillir à nouveau à Metz ! Le Meeting Metz Moselle Athlélor lui réussit particulièrement bien, à l’image de l’année dernière où elle nous a fait un sub 50 sur 400 m (49″96) puis son record personnel sur 200 m derrière (22″87). C’est maintenant son meeting de référence au début de saison. C’est une athlète extraordinaire, d’une gentillesse et d’une simplicité. Les bénévoles raffolent de la présence de Femke Bol. »

La présence de la médaillée de bronze des JO de Tokyo sur 400 m haies devrait être pimentée sur les deux distances par un duel avec sa populaire camarade d’entraînement Lieke Klaver (22″97 et 50″34). Sur 400 m, l’Angevine Amandine Brossier, qui a réalisé une belle rentrée en 52″37 à Sabadell (Espagne), sera de la partie.

 

… et son roi Yann Schrub

Lui aussi va mettre le feu à la Halle. Si Femke Bol sera au centre de toutes les attentions, elle ne sera pas la seule attraction de l’après-midi puisque Yann Schrub, qui habite désormais à Metz, sera au départ du 3000 m qu’il avait brillamment remporté en 2023. Devant un public en fusion, le représentant de l’Athlé Sport Sarreguemines Arrondissements avait surgi à la cloche pour aller chercher la victoire en 7’40″54, devenant ainsi le troisième meilleur performeur français de tous les temps derrière Bouabdellah Tahri (7’33″73 en 2010) et Jimmy Gressier (7’39″70 en 2021).

Devenu le premier Français de l’histoire sacré champion d’Europe de cross-country le 10 décembre dernier à Bruxelles, Yann Schrub a choisi le meilleur endroit possible pour faire sa rentrée 2024. Il était inconcevable pour l’enfant du pays de ne pas faire partie du casting de ce Meeting Metz Moselle Athlélor. Le protégé d’Anthony Notebaert et Dominique Kraemer veut retrouver cette sensation de victoire devant des spectateurs mosellans qui auront un intérêt tout particulier pour sa prestation. 

 

 

« Avec Yann, c’est aussi une longue histoire, je le connais depuis qu’il est minime. Finalement, c’est ça qui est beau dans l’athlétisme, tu te rends compte que tout ça, ça tient à des rencontres et à de l’amitié profonde avec certains athlètes. Il n’a pas la mémoire courte, c’est un garçon qui se rappelle de tout. C’est un super champion, en termes de qualités humaines et sportives, il respire tout simplement la bienveillance. Une partie du public vient en grande partie pour le voir courir ».

Pour le pousser dans ses retranchements, Yann Schrub pourra compter sur le Suisse Dominic Lobalu (record en 7’29″48 en plein air), qui a égalé le record d’Europe du 5 km (13’12) de Jimmy Gressier le 31 décembre dernier à Barcelone, puis du 10 km (27’13) de son camarade Julien Wanders le 14 janvier à Valence, dans une course où figurent également Alexis Miellet et Etienne Daguinos.

 

Tentative de record de France du 600 m pour Benjamin Robert

Benjamin Robert a un premier défi à relever en 2024 : expédier aux oubliettes le record de France du 600 m en salle, propriété de Pierre-Ambroise Bosse (1’15″63 le 3 février 2013 à Moscou). Si les jambes sont bonnes, la meilleure marque européenne de tous les temps du Russe Saveliy Savlukov (1’15″09 le 7 janvier 2024 à Ekaterinbourg) pourrait aussi être effacée. Sur une distance qui n’est toutefois plus beaucoup pratiquée en indoor par l’élite mondiale, le vice-champion d’Europe 2023 du 800 m à Istanbul a l’occasion de frapper un grand coup à Metz. En 2023, le Toulousain de 26 ans s’était adjugé le 800 m en 1’47″04. À noter que c’est Pierre-Ambroise Bosse qui détient également le record d’Europe en plein air de la distance en 1’13″21 (5 juin 2016 à Birmingham).

 

 

Les épreuves de demi-fond ont été pensées pour offrir un véritable feu d’artifice aux 1200 spectateurs (sold out depuis plus de deux semaines). Le 800 m féminin rassemblera l’Ougandaise Halimah Nakaayi, championne du monde 2019 à Doha, la Britannique Jemma Reekie, quatrième aux JO de Tokyo en 2021, la Franco-béninoise Noélie Yarigo, la Suissesse Audrey Werro, championne d’Europe juniors 2023, et Léna Kandissounon, championne de France Elite 2023 à Albi. Le 3000 m féminin aura belle allure avec l’Éthiopienne Hirut Meshesha, troisième des Mondiaux en salle 2022 à Belgrade.

 

Attention au plafond !

Le concours de perche du Meeting Metz Moselle Athlélor est fortement déconseillé aux personnes sujettes au vertige. On peut légitimement espérer voir la barre monter à 6 mètres ou plus. Après une rentrée record à 5,82 m à RenoThibaut Collet, cinquième des Mondiaux de Budapest, est attendu encore bien plus haut, lui qui rêve très fort aux 5,90 m. Le Grenoblois retrouvera sur le sautoir les Américains Chris Nilsen, vice-champion olympique en 2021 à Tokyo et troisième aux Mondiaux 2023 de Budapest, et Zach McWhorter, sixième de la finale en Hongrie. Le champion de France Elite en salle 2023 Alioune Sene tient ici une occasion de s’étalonner face aux cadors.

« Chris Nilsen vient de passer 6,01 m ce week-end aux États-Unis. Je pense qu’on aura une splendide confrontation parce que Thibaut, lui aussi est en forme. Et il y aura du monde quand même pour arbitrer tout ça avec la densité du concours ». Le record de la réunion, porté à 5,94 m par Renaud Lavillenie en 2013, pourrait être mis à mal ce samedi. 

 

Rouguy Diallo de retour dans le bac à sable

Voilà un nom qui fait plaisir à retrouver sur une feuille d’engagement d’une compétition : Rouguy Diallo. La deuxième meilleure performeuse française de l’histoire au triple saut avec 14,51 m (Madrid en 2021) n’est plus apparue pointes aux pieds depuis le 18 février 2023 aux Championnats de France Elite en salle à Aubière. « Je suis bien content que Rouguy Diallo ait choisi Metz pour son grand retour à la compétition », assure Dominique Abisse dont le seul tout petit regret est de ne pas avoir pu compter sur la présence de Yulimar Rojas, l’une des plus grandes stars de l’athlétisme.

La recordwoman du monde du triple saut (15,74 m en 2022) a en effet décidé de faire l’impasse sur la saison hivernale. En 2020, la Vénézuélienne avait survolé les débats en retombant à 15,03 m au sixième essai, repoussant la concurrence à plus d’un mètre. « Malheureusement nous serons orphelins de Yulimar Rojas qui nous avait laissé un souvenir impérissable en 2020 ». On peut s’attendre à un joli mano a mano entre les Cubaines Liadagmis Povea, cinquième des JO de Tokyo, Leyanis Pérez, quatrième des Mondiaux de Eugene, et l’Espagnole Ana Peleteiro, médaillée de bronze olympique au Japon.

 

Duel PML-Joseph sur 60 m haies

Chaque épreuve aura droit à ses stars avec, pourquoi pas, des Tricolores pour jouer les premiers rôles. Sur 60 m haies, Pascal Martinot-Lagarde retrouvera une vieille connaissance en la personne du Suisse Jason Joseph (7″41 en 2023) champion d’Europe en salle 2023 à Istanbul, qu’il rencontrera à nouveau au Meeting de Paris Indoor le 11 février. « Cette année, comme toujours, un beau plateau sur le 60 m haies, c’est une épreuve spectaculaire que le public adore. Super duel en prévision entre Pascal, fidèle au Meeting Metz Moselle Athlélor, et Jason Joseph. Ça va être très dense chez les hommes, mais aussi chez les femmes ».

La Néerlandaise Nadine Visser (7″77 en 2021), double championne d’Europe de la spécialité (2019 et 2021), s’avance comme la grande favorite. Attendues à ses côtés en séries, Solenn Compper, auteure des minima pour Glasgow à Nantes en 8″01, et Judy Chalcou (7″98 en 2023) tenteront de suivre la cadence pour abaisser leur record personnel. On aura aussi un œil tout particulier sur David Sombé (400 m), vice-champion du monde du 4×400 m à Budapest, Paul Anselmini et Corentin Le Clezio sur 800 m, ainsi que sur Hugo Hay et Pierrik Jocteur-Monrozier sur 1500 m, qui doivent tous profiter de l’émulation pour signer un excellent chrono.

 

Une mise en lumière des athlètes handisport 

De plus en plus de meetings du « Crédit Mutuel Athlé Tour » ont l’excellente idée d’intégrer cet hiver des épreuves handisport à leur programme. Le Meeting Metz Moselle Athlélor a en effet souhaité innover en intégrant un 400 m, à l’aube des Jeux paralympiques en septembre prochain. « Nous avons créé il y a deux ans au sein du club de l’Athlétisme Metz Métropole, une section handisport, c’est donc pour nous une suite logique et un plaisir de mettre au programme une épreuve internationale handisport pour notre athlète Laure Ustaritz, qui est sur l’affiche du meeting et qui espère se qualifier pour les Jeux paralympiques sur 400 m. »

 

En direct sur Athlé TV

Grâce aux images fournies par l’organisation, Stadion diffusera sur sa page Facebook le « pré-Meeting » de 13h00 à 15h00. Votre média retransmettra d’ailleurs l’ensemble des premières parties des réunions du « Crédit Mutuel Athlé Tour » cet hiver. Ensuite, la Fédération Française d’Athlétisme vous proposera en exclusivité une retransmission en direct des épreuves internationales sur la plateforme Athlé TV et sur les applications AthléTV Apple et Android (gratuit pour les licenciés FFA), de 15h00 à 18h15. Philippe Chaput et Vanessa Gladone composeront le pool des commentateurs. Jean-François Raffalli et Valentin Longuemare seront les deux speakers sur la piste.

Plus d’informations sur www.meeting-metz-moselle-athlelor.fr

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !