Meeting de Liévin 2024 : Sur quelle chaîne et à quelle heure suivre la compétition en direct ?

10 février 2024 à 17:34

Meilleure réunion indoor d’athlétisme de la planète, le Meeting de Liévin réunit plusieurs grandes stars qui vont enflammer l’Arena Stade Couvert ce samedi 10 février 2024. Femke Bol peut améliorer son propre record du monde du 400 m, comme Grant Holloway sur 60 m haies. Un an après le 3000 m, Lamecha Girma s’attaque cette fois au record du monde du 2000 m. Gudaf Tsegay (3000 m), Hugues Fabrice Zango (triple saut) et Katie Moon (perche) seront également du très lourd. La présence des meilleurs Français viendra ajouter une touche tricolore à la soirée. Présentation des têtes d’affiche, enjeux, programme, retransmission TV… tout ce qu’il faut savoir pour ne rien manquer de la compétition est ici !

En découvrant la start-list du Meeting de Liévin, on serait presque pris de vertige. Difficile de rêver mieux comme casting. Comme à l’accoutumée, le plateau réuni par Jean-Pierre Watelle, le boss de la réunion nordiste, est incroyable et les meilleures performances mondiales pourraient venir de partout. Plusieurs records planétaires vont même trembler. On peut s’attendre à vivre une compétition complètement déjantée. 

 

 

Femke Bol en phase d’accélération

La simple présence de son nom sur la liste de départ garantit des frissons. Lauréate en 2023 avec un nouveau record du Meeting de Liévin en 50″20 sur les deux tours de piste, Femke Bol devrait pouvoir considérablement accélérer la cadence. La recordwoman du monde (49″26 le 19 février 2023 à Apeldoorn), créditée en 49″69 sur 400 m puis en 22″64 sur 200 m quelques minutes plus tard à Metz, sera de nouveau en lice sur 400 m et pourrait mettre à mal son chrono de référence. On aura évidemment un œil sur la prestation d’Amandine Brossier (51″67 à Metz), devenue la deuxième performeuse française de l’histoire sur le 400 m en salle juste derrière la reine Marie-José Pérec (51″44 en 1996 à Liévin).

 

 

Sur le tour de piste, le prodige américain de 20 ans Erriyon Knighton, quatrième meilleur performeur de l’histoire sur 200 m (19″49 en 2022) derrière Usain Bolt, Yohan Blake et Michael Johnson, prendra part à sa toute première compétition en salle de sa jeune carrière et devrait affoler le chronomètre.

 

Grant Holloway pour poursuivre son hégémonie sur 60 m haies

Et si la meilleure performance mondiale de tous les temps sur 60 m haies était battue ce samedi 10 février ? Chronométré en 7″35 (7″37 en séries) dimanche à Boston, Grant Holloway a réussi la meilleure performance mondiale de la saison du 60 m haies. Le hurdler de 26 ans s’est approché à six centièmes de son propre record du monde (7″29) établi aux Mondiaux en salle de Belgrade en 2022. Le natif de la Virginie, d’abord joueur de football américain, est invaincu en 57 courses sur 60 m haies depuis 2017. Si on ajoute ses courses jeunes, le champion du monde indoor en titre n’a plus été battu en salle dans l’exercice depuis 2014.

 

 

Le triple champion du monde en titre du 110 m haies (2019, 2022 et 2023) sera samedi l’une des attractions de la réunion nordiste où les Français Just Kwaou-Mathey, qui vient de porter son record personnel en 7″51 à Val-de-Reuil, et Pascal Martinot-Lagarde (7″45 en 2014), vice-champion du monde 2022 sur 60 m haies, lui seront opposés. Toujours sur la ligne droite parsemée d’obstacles mais chez les dames, la recordwoman du monde (12″12 en 2022) et championne du monde du 100 m haies, la Nigériane Tobi Amusan foulera la piste liévinoise.

 

Lamecha Girma veut remettre ça… sur 2000 m !

Les courses de demi-fond devraient également émerveiller les spectateurs et les téléspectateurs. Au moment de composer le programme, les organisateurs nordistes n’ont pas cherché longtemps l’épreuve à mettre en clôture : le 2000 m hommes. L’Éthiopien Lamecha Girma est de retour sur les lieux de son exploit : Le 15 février dernier, le fondeur de 23 ans avait abaissé de plus d’une seconde le chrono de référence sur le 3000 m en salle, en l’emportant en 7’23″81. Ce retour aura forcément une saveur particulière pour Girma, un an après avoir effacé des tablettes le Kényan Daniel Komen (7’24″90 à Budapest en 1998).

 

 

Initialement prévu sur 3000 m, le recordman du monde du 3000 m steeple (7’52″11 à Paris en 2023) sera bien au départ du 2000 m et souhaite continuer sa réécriture du livre des records planétaires du demi-fond (record actuel : 4’49″99 par Kenenisa Bekele en 2007 à Birmingham). Annoncé au départ, l’Espagnol Mohamed Katir (record d’Europe du 3000 m en 7’24″68 à Liévin) a été suspendu provisoirement ce mercredi en raison de trois manquements à l’obligation de transmission d’informations sur la localisation.

 

Quinze tours de folie en perspective avec Barega et Wale

Va-t-on assister à un deuxième record du monde du 3000 m en salle de rang au Meeting de Liévin ? L’Éthiopien Selemon Barega, champion olympique du 10 000 m à Tokyo et champion du monde 2022 du 3000 m à Belgrade, vient d’établir ce mardi 6 février la meilleure performance mondiale et son record personnel en 7’25″82 à Torun (Pologne), devenant le cinquième meilleur performeur de tous les temps sur la distance. Barega s’était imposé devant Getnet Wale (7’26 »73) lequel sera aussi de la partie. Pour ces deux-là, l’occasion est trop belle pour ne pas tenter de s’attaquer au record du monde de Lamecha Girma (7’23″81). L’affiche a le mérite d’être alléchante. Sera-t-elle au niveau ? Il y a de fortes chances… Face à ce peloton, Hugo Hay (7’41″59) tentera de s’accrocher autant qu’il le pourra. 

 

Bras de fer entre Gudaf Tsegay et Beatrice Chepkoech sur 3000 m

Voilà un duel qui fait saliver les passionnés de demi-fond. Honnêtement, Gudaf Tsegay, recordwoman du monde en salle du 1500 m (3’53″09 en 2021 à Liévin) et du 5000 m en plein air (14’00″21 en 2023 à Eugene) face à Beatrice Chepkoech, recordwoman du monde du 3000 m steeple (8’44″32 en 2018 à Paris) et du 2000 m steeple (5’47″42 en 2023 à Zagreb), ça devrait suffire à nous donner l’eau à la bouche sur le 3000 m féminin. Le record du monde de l’Éthiopienne Genzebe Dibaba en 8’16″60 (2014 à Stockholm) n’est pas sûr de survivre à la soirée de samedi. Alors que le demi-fond est passé dans une autre dimension depuis l’arrivée des pointes armées d’une plaque de carbone, ce n’est pas ce samedi que tout cela va se calmer, bien au contraire... Que la meilleure gagne !

 

Benjamin Robert et Yanis Meziane sur 800 m

C’est bien la chance de la France que de posséder deux talents de cette nature : à respectivement 22 et 26 ans, Yanis Meziane (1’49″53 en 2022) et Benjamin Robert (1’46″06 en 2021) promettent de belles heures à l’athlétisme français dans les prochaines saisons. L’an passé, le deuxième cité, vice-champion d’Europe en salle 2023 à Istanbul, avait signé la seule victoire hexagonale de la soirée en 1’46″78. Champion d’Europe espoirs 2023 à Espoo, Yanis Meziane devrait faire voler en éclats son record personnel en indoor, lui qui a déjà couru en 1’43″94 en plein air. Deux athlètes espagnols devraient être en mesure de leur mener la vie dure : Mariano Garcia (1’45″12) champion du monde en salle 2022 à Belgrade et champion d’Europe 2022 à Munich, et Adrian Ben (1’46″12), champion d’Europe en salle 2023 en Turquie.

 

 

Liévin devrait aussi vibrer devant les concours

Les concours du saut à la perche hommes (20h00) et femmes (20h30) sont également au cœur de l’attention. Hormis Armand Duplantis et Chris Nilsen, les meilleurs plieurs de gaule du monde seront de la fête. Thibaut Collet et Baptiste Thiery seront très bien entourés aux côtés de Sam Kendricks, double champion du monde (2017 à Londres et 2019 à Doha).

Chez les dames, l’Américaine Katie Moon, championne olympique (2021) et du monde (2022 et 2023), partira avec la faveur des pronostics sur le sautoir nordiste. Mais la Britannique Molly Caudery, meilleure performeuse de l’année (4,83 m à Val-de-Reuil le 28 janvier), la Finlandaise Wilma Murto, championne d’Europe en 2022 à Munich et championne d’Europe en salle en 2023 à Istanbul, la Canadienne Alysha Newman et la Slovène Tina Sutej sont en embuscade. Le trio français, composé de Margot Chevrier, Ninon Chapelle et Alix Dehaynain, tentera de bien figurer au classement et de faire monter le curseur. 

Dans le concours du triple saut, le Meeting de Liévin annonce la présence des deux meilleurs performeurs de la saison. Les 5000 spectateurs n’auront d’yeux que pour le Burkinabé d’Artois Athlétisme, Hugues-Fabrice Zango (17,15 m à Val-de-Reuil), qui avait réussi 18,07 m en salle à Aubière en 2021. L’Italien Andy Diaz Hernandez, détenteur de la meilleure performance mondiale de l’année avec 17,61 m (Torun le 6 février), cherchera à améliorer sa marque. En lever de rideau, l’aire de poids accueillera le Néo-zélandais Tom Walsh qui a déjà projeté son boulet à 22,90 m.

 

Les 25 Français engagés au Meeting de Liévin

Côté Français, pas moins de 25 athlètes hexagonaux prendront part à la compétition et se confronteront à une opposition de top niveau mondial. Deux ans après s’être emparé du record de France du 2000 m en 4’57″22, Azeddine Habz retrouvera sa distance fétiche du 1500 m sur laquelle il avait établi son record à Liévin en 2023, dans le temps de 3’35″27. Le médaillé de bronze aux Championnats d’Europe en salle 2023 sur 1500 m a le potentiel pour jouer les premiers rôles et aura sans doute, dans un coin de la tête, les Mondiaux en salle de Glasgow (1er au 3 mars), où les minima sont fixés à 3’36″00.

Hommes

  • 200 m : Ryan Zézé (finale A)
  • 60 m haies : Just Kwaou-Mathey (série 1), Erwann Cinna (série 1), Raphaël Mohamed (série 2)
  • 800 m : Benjamin Robert (finale A), Yanis Meziane (finale A)
  • 1500 m : Azeddine Habz, Romain Mornet, Pierrik Jocteur-Monrozier
  • 2000 m : Benoît Campion
  • 3000 m : Hugo Hay
  • Perche : Thibaut Collet, Baptiste Thiery
  • Triple saut : Jean-Marc Pontvianne

Femmes

  • 400 m : Amandine Brossier (finale A),Camille Seri (finale B), Léa Théry (finale C)
  • 800 m : Agnès Raharolahy, Léna Kandissounon
  • 1500 m : Agathe Guillemot
  • 60 m haies : Laëticia Bapté (série 2), Solenn Compper (série 2)
  • Perche : Margot Chevrier, Ninon Chapelle, Alix Dehaynain

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Le programme du Meeting de Liévin 2024

  • 18h15 : Poids Hommes
  • 19h40 : 400 m Femmes (Finale C)
  • 19h45 : 800 m Hommes (Finale B)
  • 19h55 : 800 m Femmes (Finale A)
  • 20h00 : Perche Hommes
  • 20h05  : 60 m haies Femmes (Séries)
  • 20h25 : 1500 m Hommes
  • 20h30 : Perche Femmes
  • 20h35 : 400 m Femmes (Finale B)
  • 20h45 :  3000 m Femmes
  • 21h00 : Triple saut Hommes
  • 21h00 : 60 m haies Hommes (Séries)
  • 21h20 : 1500 m Femmes
  • 21h30 : 400 m Femmes (Finale A)
  • 21h40 : 200 m Femmes (Finale)
  • 21h45 : 200 m Hommes (Finale)
  • 21h55 : 60 m haies Femmes (Finale)
  • 22h05 : 3000 m Hommes
  • 22h20 : 800 m Hommes (Finale A)
  • 22h30 : 60 m haies Hommes (Finale)
  • 22h40 : 2000 m Hommes

 

En direct sur la page Facebook de Stadion puis sur la chaîne l’Équipe

Le grand soir pour les passionnés d’athlétisme, c’est ce samedi 10 février au Meeting de Liévin ! Grâce aux images fournies par les organisateurs, Stadion a le plaisir de vous annoncer que le Pré-Meeting de Liévin sera diffusé gratuitement sur sa page Facebook. Ensuite, vous pourrez suivre la suite de la compétition en direct et en exclusivité sur la chaîne l’Équipe (canal 21 de la TNT) et sur L’Équipe Live de 21h05 à 23h00. Aux commentaires, le journaliste François-Xavier de Chateaufort et l’ancienne internationale française Vanessa Gladone. Des affiches de gala, des superstars, des records du monde qui vont trembler… Si vous aimez le premier sport olympique, alors impossible de manquer l’événement !

 

 

Crédit photo : Solène Decosta / STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !