Meeting de Paris Indoor : Martinot-Lagarde, Kwaou-Mathey, Manga, Zhoya, Mayer… Un 60 m haies en lettres capitales

10 janvier 2023 à 17:23

À un mois du Meeting de Paris Indoor, le samedi 11 février 2023 à l’Accor Arena, l’excitation est à son comble. La compétition accueillera ce qui se fait de mieux en France sur 60 m haies : Pascal Martinot-Lagarde, Just Kwaou-Mathey, Aurel Manga, Sasha Zhoya et Kevin Mayer. La soirée s’annonce magnifique et passionnante à suivre. 

Des stars des haies hautes en veux-tu en voilà ! À l’Accor Arena le 11 février, vous verrez des Bleus partout sur 60 m haies. À commencer par Pascal Martinot-Lagarde (record en 7″45 en 2014), vice-champion du monde en salle 2022 à Belgrade et médaillé d’argent européen sur 110 m haies l’été dernier à Munich, a envie de sentir un souffle populaire dans son dos. « Paris, c’est un meeting que je kiffe, un peu à part et conçu comme un spectacle. Il n’y a pas d’anneau, juste une piste au milieu, et le programme est concentré sur quelques épreuves. On peut jouer avec le public. C’est une salle de fête, idéale pour faire monter l’ambiance », a-t-il expliqué au micro de la Fédération Française d’Athlétisme. Médaillé de bronze lors du rendez-vous continental en Bavière, Just Kwaou-Mathey (7″64 au Meeting de Paris Indoor 2022) sera aussi de la fête. Pour sa deuxième sélection chez les grands, le pensionnaire de l’Evreux AC s’était offert une première breloque internationale, pour le plus grand plaisir de sa famille, présente en bord de piste, pour un moment suspendu et unique. Petit à petit, le médaillé de bronze aux championnats de France à Caen se fait un nom, tout en simplicité parmi la prestigieuse liste des hurdlers Tricolores.

 

 

En 2022, course après course, Sasha Zhoya a inondé de son talent le petit monde de l’athlétisme. En 2023, c’est l’heure de lâcher les cheveux. Le jour de ses 20 ans, le protégé de Ladji Doucouré et de Dimitri Demonière avait ébloui le Stade Hélitas de Caen le 25 juin, en se parant d’or dès sa première saison sur les haies de 106 centimètres. Après seulement cinq sorties sur les obstacles seniors, le champion du monde juniors 2021 avait justifié l’engouement né autour de lui. Habitué à griller les étapes, le hurdler clermontois s’était débarrassé des minima Eugene en séries (13″24) puis avait claqué la sixième performance mondiale de l’année et la meilleure performance européenne en finale en 13″17 (-0,5 m/s). Un véritable crack. En ajoutant à la liste des engagés Aurel Manga (7″53 en 2017), médaillé de bronze aux Mondiaux en salle 2018 à Birmingham et aux Europe en salle 2019 à Glasgow, ainsi que finaliste des JO de Tokyo en 2021, et Kevin Mayer (7″68 en 2021), recordman du monde du décathlon avec 9126 points, il y aura beaucoup de talents au mètre carré…  

On peut évidemment regretter l’absence de Wilhem Belocian, champion d’Europe en salle 2021 à Torun, qui aurait rajouté du piquant à une course qui présage d’être somptueuse. Les haies françaises qui ont tant donné de lauriers ces dernières décennies ont besoin de soutien car les autres avancent vite. Côté international, le Chypriote Milan Trajkovic, septième aux JO de Rio en 2016, et l’Américain Aaron Mallett, champion des Etats-Unis indoor 2020, tenteront d’arracher une place sur la boîte.

 

 

Informations et billetterie, en cliquant ici.

Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !