Meeting de Xiamen : Record du monde pour Armand Duplantis, record de France pour Cyréna Samba-Mayela

20 avril 2024 à 15:01

Dans un Meeting de Xiamen (Chine) où les meilleures performances mondiales de l’année 2024 se sont logiquement succédées, Armand Duplantis a sorti le grand jeu pour sa première compétition en culminant à 6,24 m au saut à la perche, améliorant d’un centimètre sa propre marque planétaire. Cyréna Samba-Mayela a elle aussi réalisé ce que les suiveurs d’athlétisme attendaient d’elle : s’emparer du record de France du 100 m haies pour un centième en 12″55. 

Tous les passionnés du premier sport olympique l’attendaient avec impatience : la reprise de la Diamond League. Pour la première des quatorze étapes, à Xiamen, ville portuaire de la côte sud-est de la Chine, ils n’ont pas été déçus par le spectacle et des performances à cette époque de l’année. Alors que les premières compétitions estivales sont celles des réglages et des axes de travail à perfectionner pour l’entraînement, Armand Duplantis ne ressemblait absolument pas à un perchiste en recherche de repères mais à celui d’un athlète qui veut tout emporter sur son passage. Lancé comme un bolide perche en mains, le prodige suédois a rendu un incroyable « clean sheet » en réalisant seulement quatre sauts, tous franchis au premier essai (5,62 m, 5,82 m, 6,00 m et 6,24 m), et ainsi battre le record du monde pour la huitième fois dans sa jeune carrière.

 

 

Armand Duplantis vient d’une autre galaxie

Si Armand Duplantis a dompté 6,24 m avec une aisance aérienne folle qui le caractérise, attention à ne surtout pas banaliser ce que le champion olympique de Tokyo est en train de réaliser au cours sa carrière. Une telle constance à un tel niveau, c’est hors-norme, et ce ne que le début, rappelons qu’il n’a que 24 ans. Le talent, le travail, la technique… Il a tout pour écrire les plus belles pages de notre sport. Profitons, profitons… Prochain concours : Le 27 avril à Shanghai, deuxième étape de la Diamond League 2024.

 

Cyréna Samba-Mayela et le record promis

Son chrono de 12″51 réalisé sur 100 m haies la semaine dernière à Gainseville (Floride), aidée par un vent trop favorable (+2,5 m/s), avait déjà donné une idée sur la très belle forme de Cyréna Samba-Mayela. La pensionnaire du Lille Métropole Athlétisme, vice-championne du monde 2024 du 60 m haies à Glasgow le 3 mars dernier, était venue en mission, et elle l’a accomplie, en s’appropriant pour un centième le record de France en 12″55 (-0,2 m/s), qui était co-détenu par Monique Éwanjé-Épée (1990 à Villeneuve d’Ascq) et par Cindy Billaud (2014 à Reims) avec 12″56. Le tout, en partant du couloir numéro… 10 à l’extérieur.

 

 

Devancée par sa camarade d’entraînement, la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn (12″45), championne olympique en titre à Tokyo, et la Bahaméenne Devynne Charlton (12’49), championne du monde 2024 à Glasgow et détentrice du record du monde en 7″65 sur 60 m haies, Cyréna Samba-Mayela, qui grapille un dixième à son temps de référence (12″65 le 13 avril), démontre encore une fois qu’elle peut rivaliser avec les meilleures hurdleuses du monde.

Toujours côté Tricolores, Aude Clavier (10e) s’est affranchie des minima européens (fixés à 9’37″00) sur 3000 m steeple en portant son record personnel en 9’32″75 (ancien : 9’34″07), Jean-Marc Pontvianne s’est classé sixième du concours du triple saut avec 16,46 m (-0,3 m/s) et Floria Gueï (9e) a signé son meilleur chrono de l’été sur 400 m en 53″65. Pour ses deux premiers tours de piste depuis l’été 2021, la Française avait réalisé 54″67 le 23 mars à San Diego (Californie) puis 53″98 le 6 avril à la Seyne Sur Mer. 

 

Rentrée timide pour Sha’Carri Richardson

Parmi les résultats à retenir, on citera les 3’50″30 de l’Éthiopienne Gudaf Tsegay, qui devient la troisième performeuse de l’histoire sur 1500 m derrière Faith Kipyegon (3’49″11 en 2023) et Genzebe Dibaba (3’50″07 en 2015), les 12’58″96 de l’Éthiopien Lamecha Girma pour sa première expérience sur 5000 m, les 8’55″40 de la Kényane Beatrice Chepkoech sur 3000 m steeple, les 50″08 de la Dominicaine Marileidy Paulino sur 400 m, les 17,51 m du Portugais Pedro Pichardo au triple saut, les 10″13 de l’Américain Christian Coleman sur 100 m (devant Fred Kerley, 10″17), les 13″11 (-0,3 m/s) de l’Américain Daniel Roberts sur 110 m haies. Enfin, l’Australienne de 19 ans Torrie Lewis est sortie victorieuse du 200 m en 22″96, trois centièmes plus vite que la star américaine Sha’Carri Richardson (22″99), championne du monde en titre du 100 m à Budapest, qui effectuait sa première sortie de l’année dans une course individuelle.

 

 

Tous les résultats du Meeting de Xiamen 2024.

Crédit photo : Maxime Le Pihif / STADION

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !