Meeting de Doha : Tout le monde en piste !

03 mai 2023 à 11:41

Première étape de la prestigieuse Wanda Diamond League, le Meeting de Doha ce vendredi 5 mai ne manquera pas d’intérêt avec la présence des champions du monde Shericka Jackson, Fred Kerley, Mutaz Barshim, Soufiane El Bakkali ou encore Faith Kipyegon. Wilfried Happio sera le seul représentant tricolore en lice au Qatar et débutera sa saison.

Voilà de quoi ravir les amoureux du plus beau des sports. Après plusieurs semaines de sevrage, la folie de l’athlétisme est de retour avec le premier acte de la Diamond League ce vendredi. De mai jusqu’à septembre, les athlètes qui composent le gratin mondial vont tout donner pour remporter le trophée à l’issue de 14 meetings. Pour la première fois, la finale sera organisée à Eugene, à l’occasion du Prefontaine Classic, les 16 et 17 septembre 2023.

 

 

Comme le veut la tradition depuis douze ans, Doha lance la Diamond League avec un plateau promettant un beau spectacle. Entre les stages de préparation pour la saison estivale et le premier tour des Interclubs disputé ce week-end dans l’Hexagone, seul un Français fera le déplacement, en la personne de Wilfried Happio. Un nom qui fait plaisir à retrouver sur une feuille d’engagement d’une compétition. Le pensionnaire du Lille Métropole Athlétisme n’a pas encore épinglé un dossard en 2023 et n’est plus apparu en tenue, pointes aux pieds depuis le 12 septembre à Bellinzone, en Suisse (World Athletics Continental Tour Silver). L’élève d’Olivier Vallaeys va retrouver sur son chemin Rai Benjamin, vice-champion du monde du 400 m haies à Eugene, et Trevor Bassitt, troisième dans l’Oregon, qui a privé le Français (47″41) du podium planétaire pour deux centièmes. Les deux Américains sont actuellement tout en haut des bilans mondiaux (47″74 pour Benjamin et 48″43 pour Bassitt). Un premier passage au révélateur pour Wilfried Happio alors que la concurrence sera dense.

 

Barshim dans son jardin

Pas moins de quinze champions du monde et de champions olympiques étrenneront leur statut à Doha. À commencer par la star qatarie de la hauteur Mutaz Barshim, co-champion olympique en titre et sacré champion du monde pour la troisième fois d’affilée à Eugene, qui n’est jamais aussi en jambes que devant son public. Il pourra compter sur le Coréen Woo Sang-hyeok, en argent à Eugene, pour le pousser dans ses retranchements. Le concours du saut à la perche féminin réunira le podium complet des Mondiaux de Eugene avec l’Américaine Katie Moon, championne olympique et du monde en titre, sa compatriote Sandi Morris et l’Australienne Nina Kennedy.

Le concours du triple saut masculin proposera au public un remake de la finale dans l’Oregon avec le Portugais Pedro Pichardo qui tentera de démarrer sa rentrée estivale du bon pied face au Burkinabé Hugues Fabrice Zango et au Chinois Yaming Zhu. Champion olympique du triple saut à deux reprises (2012 et 2016) et champion du monde du triple saut à quatre reprises (2011, 2015, 2017 et 2019), l’Américain Christian Taylor sera lui aussi de la partie. Belle lutte en perspective au javelot entre le Grenadien Anderson Peters, champion du monde en 2019 à Doha et en 2022 à Eugene, et l’Indien Neeraj Chopra, champion olympique en titre. L’an passé au Meeting de Doha, Anderson Peters avait réussi le cinquième meilleur jet de l’histoire avec 93,07 m.

 

Jackson-Richardson, le duel

Sur 100 m, la championne du monde en titre du demi-tour de piste Shericka Jackson sera opposée à Sha’Carri Richardson. Première citée, la Jamaïcaine a déjà claqué 10″82 (-0,1 m/s) le 22 avril à Kingston tandis que la fantasque sprinteuse américaine, avec son look toujours haut en couleur, a signé le 8 avril un chrono de 10″57 mais poussée par un vent trop favorable (+4,1 m/s) à Miramar, en Floride. La Britannique Dina Asher-Smith, championne du monde du 200 m en 2019, sera également en action sur la ligne droite au Qatar SC Stadium.

 

 

Sur 200 m, l’Américain Fred Kerley, victorieux de la finale du 100 m à Eugene, affrontera le Canadien Andre De Grasse, sextuple médaillé olympique. Les Américains Kenneth Bednarek, vice-champion olympique et vice-champion du monde du 200 m, et Michael Norman, champion du monde du 400 m, qui se concentrera en 2023 sur le sprint court, ne se laisseront pas faire. La Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn, en or à Tokyo en 2021, sera la grande favorite du 100 m haies.

 

Le 3000 m, ça va être chaud

Lui n’a pas connu la défaite en 2022 en remportant les six 3000 m steeple auxquels il a participé. Le Marocain Soufiane El Bakkali, champion olympique et du monde du 3000 m steeple, se hasarde sur 3000 m où il aura à faire à de redoutables adversaires : le Kényan Timothy Cheruiyot, champion du monde du 1500 m en 2019, ainsi que les Éthiopiens Selemon Barega, champion olympique 2021 du 10 000 m, Berihu Aregawi, vainqueur de la Dimaond League sur 5000 m en 2021, et Lamecha Girma, détenteur du record du monde du 3000 m en salle (7’23″81 au Meeting de Liévin).

Enfin, en clôture du Meeting de Doha, le 1500 m verra à l’œuvre la Kényane Faith Kipyegon, double championne olympique et championne du monde du 1500 m. La deuxième meilleure performeuse tous temps en 3’50″37 (Monaco en 2022) détient sept des vingt chronos les plus rapides de l’histoire et est l’athlète avec le plus de performances sous les quatre minutes.

 

Le programme (heures françaises)

  • 17h04 : Perche Femmes
  • 17h15 : Disque Hommes
  • 17h32 : Triple saut Hommes
  • 17h40 : 400 m Hommes
  • 18h04 : 400 m Femmes
  • 18h17 : 3000 m steeple Femmes
  • 18h20 : Hauteur Hommes
  • 18h34 : 400 m haies Hommes
  • 18h44 : Javelot Hommes
  • 18h48 : 100 m haies Femmes
  • 19h00 : 800 m Hommes
  • 19h12 : 100 m Femmes
  • 19h23 : 3000 m Hommes
  • 19h41 : 200 m Hommes
  • 19h50 : 1500 m Femmes

 

Le Meeting de Doha sera diffusé en direct en en intégralité sur la page YouTube de la Diamond League à partir de 18h00.

Voilà, tout est dit, tout est prêt, il n’y a plus qu’à déguster !

Crédit photo : Gaëlle Mobuchon / STADION

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !