Championnats du monde de cross-country 2024 : Présentation de l’équipe de France à Belgrade

28 mars 2024 à 17:26

Les Championnats du monde de cross-country se disputent ce samedi 30 mars 2024 dans le Parc de l’Amitié de Belgrade où les tenants des titres Jacob Kiplimo et Beatrice Chebet partiront à la conquête d’une nouvelle couronne. La délégation française est composée de 18 Tricolores qui seront en lice sur les cinq courses du programme. Les champions de France de Cap’Découverte, Michaël Gras et Cécile Jarousseau, déjà présents lors de l’Euro en 2013 dans la capitale serbe, seront les locomotives des Bleus. Pour vous, Stadion fait le point sur les forces des Bleus. Décryptage !

 

Juniors Filles – U20 : Jade Le Corre pour continuer à grandir

  • Date et heure : Samedi 30 mars – 11h00
  • Distance : 6000 m
  • Tenante du titre : Senayet Getachew (Éthiopie)

Cheffe de file du collectif juniors aux Championnats du monde de cross-country, Jade Le Corre a décroché la médaille de bronze aux Europe de Bruxelles le 10 décembre dernier, devenant la première Française de l’histoire de l’équipe de France à monter sur un podium dans la compétition (le meilleur résultat d’une Française était jusqu’alors la septième place de Mathilde Sénéchal en 2017). Collectivement, les Bleuettes avaient pris la quatrième place. Le niveau sera tout autre à Belgrade, avec la présence des coureuses africaines, habituées à monopoliser les podiums. La représentante de l’EA St Quentin en Yvelines retrouvera notamment la Britannique Innes Fitzgerald, sacrée chez les U20 à Bruxelles.

 

 

Championne de France juniors à Cap’Découverte, Jade Le Corre voudra être capable de surprendre en montrant son meilleur visage aux côtés de celles qu’elle a devancées sur la ligne d’arrivée dans le Tarn : Ambre Grasset (Neuilly-Plaisance Sports), Margot Dajoux (Clermont Auvergne Athlétisme), Caroline Dennilauler (Athletic Vosges Entente Clubs) et Mickaella Aguera (CS Bourgouin-Jallieu) lesquelles seront surtout là pour emmagasiner de l’expérience mais peuvent se mêler à la lutte pour un top 10 par équipes.

Conduite par la vainqueure des sélections U20 à Addis Ababa, Yenawa Nbret, qui a couru en 14’44 sur 5 km et en 8’44″47 sur 3000 m, l‘Éthiopie peut rêver d’un retentissant triplé dans la catégorie. Nancy Cherop, médaillée de bronze aux Mondiaux U20 2022 sur 3000 m, supervisera l’équipe du Kenya dans sa quête d’un premier titre collectif juniors, une récompense qui lui échappe depuis 2013. 

 

Juniors Garçons – U20 : Prendre de l’expérience

  • Date et heure : Samedi 30 mars – 11h35
  • Distance : 8000 m
  • Tenant du titre : Ishmael Kipkurui (Kenya)

Remporter un titre mondial chez les juniors en cross-country est généralement le signe d’une grande carrière en perspective. Les deux champions des courses reines 2023 ont remporté des titres U20 en cross-country (Jacob Kiplimo en 2017 et Beatrice Chebet en 2019), mais aussi Eliud Kipchoge (2003), Kenenisa Bekele (2001) et Faith Kipyegon (2011) qui ont tous brillé chez les U20 dans les labours. Si on suit la logique, celles et ceux qui sont amenés à l’emporter ce dimanche, très bientôt donc, tout le monde parlera d’eux. Alors en attendant qu’ils percent pour de bon, vous pouvez déjà vous rencarder sur leur profil, leur histoire et leurs faits d’armes. Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus ! Dans la longue liste des qualifiés, l‘Éthiopien Lemlem Nibret, cinquième aux Mondiaux 2023 de Bathurst, est annoncé comme un des principaux favoris à la victoire. 

 

 

Respectivement 16e et 31e des Europe de cross à Bruxelles, Gaston Rohmer (SR Obernai), champion de France 2024, et Ishak Dahmani (Val-de-Reuil AC) s’aligneront au départ d’une course où le niveau et la densité seront encore plus impressionnants. Au vu de leurs bons résultats à Cap’Découverte, Tristan Douche (EFS Reims), Théo Penard (Clermont Auvergne Athlétisme) et Etienne Le Roux (Cima Pays d’Auray) ont logiquement été retenus dans la sélection et ont l’occasion de continuer leur apprentissage du très haut niveau. Pour les Bleuets, une place parmi les huit meilleurs équipes semble envisageable, voire mieux si cela veut bien sourire. Au cours des 15 dernières éditions, toutes les médailles individuelles ont été remportées par des athlètes du Kenya, de l’Éthiopie et de l’Ouganda. Il serait surprenant que cette hégémonie soit brisée ce dimanche.  

 

Relais mixte : Tirer son épingle du jeu derrière le Kenya et l’Éthiopie

  • Date et heure : Samedi 30 mars – 12h15
  • Distance : 4×2000 m
  • Tenante du titre : Kenya

La France a décroché une cinquième médaille consécutive sur le relais mixte à l’Euro de Bruxelles le 10 décembre dernier, la première en or grâce à Bérénice Cleyet-Merle, Antoine Senard, Sarah Madeleine et Alexis Miellet. Si aucun des quatre athlètes couronnés ne sera en lice samedi à Belgrade, le quatuor tricolore sélectionné ne manque pas d’atouts. De la campagne à Turin en 2022 lorsque les Bleus avaient empoché le bronze, Romain Mornet (AC Roche-sur-Yon) et Charlotte Mouchet (CA Montreuil 93) possèdent une expérience internationale dans cet exercice. Ils sont attendus comme les fers de lance. À leurs côtés : Nicolas-Marie Daru (AL Echirolles), brillant champion de France de cross court à Cap’Découverte, et Flavie Renouard (Caen Athletic Club), en bronze par équipes chez les espoirs de l’autre côté des Alpes en 2022 (17e en individuel).

 

 

Si les Français ont pris la bonne habitude de briller à l’échelle européenne, ils rêvent désormais d’un destin planétaire. Ils n’auront rien à perdre et ont une occasion en or d’engranger de l’expérience à haut niveau face aux onze autres équipes au départ. Un bon test avant d’attaquer la saison estivale 2024 marquée par les Championnats d’Europe de Rome (7 au 12 juin) et par les Jeux olympiques de Paris (1er au 11 août pour les épreuves d’athlétisme). Emmené par Emmanuel Wanyonyi, vice-champion du monde 2023 du 800 m, le Kenya défendra son titre sur le relais mixte. Depuis l’intégration de l’épreuve au programme en 2017, le Kenya a remporté deux titres et l’Éthiopie un. À souligner : L’ordre des coureurs est imposé : Un homme, une femme, un homme, une femme.

 

Seniors Femmes : Cécile Jarousseau face aux meilleures

  • Date et heure : Samedi 30 mars – 12h45
  • Distance : 10 000 m
  • Tenante du titre : Beatrice Chebet (Kenya)

Seule représentante tricolore aux Championnats du monde de cross-country, Cécile Jarousseau ne sera pas complètement dépaysée à Belgrade. La pensionnaire de l’Entente des Mauges installée à Font-Romeu était de la partie aux Europe de cross-country en 2013 sur ce même site (40e en espoirs, 7e par équipes). Celle qui avait décidé de mettre sa carrière sportive entre parenthèses pour effectuer un tour du monde avec son compagnon entre 2016 et 2018 a déjà participé à six rendez-vous continentaux dans les labours (2011, 2012, 2013, 2015, 2022 et 2023) et possède une expérience internationale non négligeable. La championne de France de course de montagne 2023, qui a arraché la septième place à Bruxelles, peut engranger un maximum de confiance et d’expérience en vue des échéances futures.

 

 

Si l’on parle des favorites, Beatrice Chebet, championne du monde de cross-country à Bathurst (Australie) en 2023, s’invite évidemment dans la conversation. La Kényane a remporté le bronze aux Mondiaux 2023 de Budapest sur 5000 m puis l’or aux Mondiaux 2023 de Riga sur 5 km. Elle a toutefois dû se contenter de la quatrième place aux championnats nationaux, course dominée par sa compatriote Agnes Jebet Ngetich qui a passé un énorme cap.

Le 14 janvier dernier à Valence, Agnes Jebet Ngetich a explosé le record du monde du 10 km en 28’46, soit une vitesse moyenne de 20,80 km/h, pour une allure à 2’53 par kilomètre. C’est 28 secondes de mieux que la précédente marque de référence établie par l’Éthiopienne Yalemzerf Yehualaw qui avait couru en 29’14 le 27 février 2022 à Castellon, à 70 km au nord de Valence. Cette performance ne sort pas de nulle part puisque la troisième des Mondiaux 2023 de cross-country était avant ce chrono la deuxième performeuse planétaire sur une course mixte, grâce à ses 29’26 réalisés le 18 novembre 2023 à Lille. L’empoignade entre Beatrice Chebet et Agnes Jebet Ngetich devrait être splendide.

 

Seniors Hommes : Un trio aux dents longues

  • Heure : Samedi 30 mars – 13h30
  • Distance : 10 000 m
  • Tenant du titre : Jacob Kiplimo (Ouganda) 

Nouveau roi de France en cross, Michaël Gras conserve un bon souvenir du Parc de l’Amitié de Belgrade puisqu’il y a plus de dix ans, il y avait empoché une médaille de bronze par équipes à l’Euro 2013 en espoirs (26e en individuel). Le fondeur d’Alès Cévennes Athlétisme prendra part à ses troisièmes Championnats du monde de cross-country, après ceux de 2010 à Bydgoszcz (Pologne) chez les juniors puis ceux de 2019 à Aarhus (Danemark) chez les seniors où il avait terminé 71e. Le docteur en anatomopathologie de 32 ans devrait être en mesure de faire bien mieux à Belgrade.

Michaël Gras retrouvera ceux l’ont accompagné sur le podium dans le Tarn : Mehdi Frère (Pays de Fontainebleau Athlétisme), prioritaire sur la sélection française pour les JO de Paris sur marathon grâce à ses 2h05’43 à Valence, et Emmanuel Roudolff-Levisse (Racing Multi Athlon), qui enchaîne les bonnes performances ces derniers mois. Les trois athlètes n’auront rien à perdre et devront jouer leurs cartes sans se poser de questions. À noter que la France ne figurera pas dans le classement par équipes, il faut au moins quatre athlètes par nation pour cela.

 

 

Voici un duel qui fait saliver le petit monde de l’athlétisme : Jacob Kiplimo face à Joshua Cheptegei, le champion du monde 2023 face au champion du monde 2019, le recordman du monde du semi-marathon (57’31 en 2021 à Lisbonne) face au recordman du monde du 5000 m (12’35″36 en 2020 à Monaco) et du 10 000 m (26’11″00 en 2020 à Valence). Les deux Ougandais, qui totalisent huit médailles mondiales sur la piste à eux deux, devront à nouveau faire face à l’Éthiopien Berihu Aregawi, détenteur du record du monde en 12’49 réalisés à Barcelone le 31 décembre 2021, qui avait pris la deuxième place de cette course en 2023, devant Cheptegei troisième. Les trois premiers de l’édition de 2023 seront donc de retour aux Championnats du monde de cross-country pour un autre affrontement qui s’annonce épique.

Retrouvez toutes les informations sur les Championnats du monde de cross-country 2024 (direct vidéo, parcours, programme…), en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !