Cross Ouest-France : Félix Bour et Manon Trapp envoient un signal fort pour Carhaix

Il y a 2 semaines

Un peu plus d’un mois après ses 2h10’44 sur marathon à Valence, Félix Bour a pris la deuxième place du Cross Ouest-France remporté au finish par l’Éthiopien Abraham Sime. Chez les féminines, Manon Trapp a pris la troisième place.

Si la ville du Mans est réputée pour ses rillettes et sa mythique course automobile des 24heures, le Cross Ouest-France est une institution. Créé en 1981, le cross le plus populaire de l’Hexagone a une nouvelle fois connu une très belle réussite ce dimanche 22 janvier. Cette édition 2023, marrainée par Rénelle Lamote, quadruple vice-championne d’Europe du 800 m, a été marquée par le superbe duel entre l’Éthiopien Abraham Sime et le Français Félix Bour. Sur le parcours du Bois de l’Epau, qui a de nouveau retenti des frémissements de la compétition, les deux hommes se sont rapidement détachés à l’avant. Le représentant du Racing Multi Athlon a effectué plusieurs attaques franches, notamment à l’amorce de la troisième des quatre boucles, sans toutefois parvenir à créer un écart rédhibitoire. Au prix d’un retour canon sur Félix Bour, Abrham Sime s’est montré le plus fort dans le sprint final, après 8471 m d’efforts (26’41 contre 26’47), et inscrit son nom au palmarès manceau.

« J’ai choisi de partir vite et cette tactique m’a permis de faire le trou sur les autres Français, a indiqué Félix Bour aux organisateurs. Devant on s’est bien relayés. Malheureusement, il (Abraham Sime) est revenu sur moi à la fin et je n’ai pas pu suivre. C’est dommage mais c’était une super course. Je suis vraiment content, car je suis encore en préparation. J’espère que l’année prochaine, ce sera à mon tour de m’imposer ». En forme ces dernières semaines avec un premier marathon réussi en 2h10’44 à Valence mais sans doute un peu émoussé, le champion d’Europe de cross par équipes à Dublin en 2021 a terminé à une belle deuxième place. Plusieurs des meilleurs crossmen français se sont donné rendez-vous dans la Sarthe. Le podium est complété par Fabien Palcau (27’16), tout juste rentré de stage sous le soleil de Monte Gordo (Portugal). Suivent Emmanuel Roudolff-Lévisse (4e), Yoann Kowal (5e), Florian Carvalho (6e), Baptiste Cartieaux (7e) et Pierre Boudy (8e). Deuxième de la dernière édition en 2020, Morhad Amdouni a mis le clignotant très tôt après le départ, en raison d’une blessure au mollet.

 

« Cela me met en confiance pour les France à Carhaix »

Chez les femmes, sur un parcours de 5825 m, la victoire de l’Ougandaise Sarah Chelangat (19’31) n’a souffert d’aucune contestation. En grande forme en ce moment, comme en témoigne ses 30’24 réalisés dimanche dernier aux 10 km de Valence, la sixième des Jeux du Commonwealth sur 5000 m l’été dernier a pris la tête pour ne jamais la lâcher, et a notamment devancé la Tunisienne Marwa Bouyazani (19’52). « C’était une course plutôt simple, j’ai pu partir vite devant assez vite, a expliqué Sarah Chelangat aux organisateurs. Je suis vraiment contente de m’imposer, c’est une excellente préparation pour la suite de ma saison qui passera par le 3000 m en salle ». À exactement sept semaines de la grande messe nationale dans les labours à Carhaix, Manon Trapp (20’05) a envoyé un signal très fort à la concurrence en se classant au troisième rang. La pensionnaire de l’As Aix-les-Bains a réussi à faire l’effort pour revenir puis creuser l’écart sur la Kényane Winnie Jemutai. De ce qu’elle a montré sur ce rendez-vous manceau, la double championne de France en titre de la spécialité (2021 à Montauban et 2022 aux Mureaux) sera difficile à déloger en terre finistérienne. « J’ai pris du plaisir sur cette course. J’ai retrouvé des sensations que j’avais perdues après mon stage au Kenya, et je n’étais pas bien à Turin aux Championnats d’Europe le 11 décembre dernier. J’ai attaqué au train, les filles n’ont pas réussi à suivre. Cela me met en confiance pour les France à Carhaix où j’essayerai de conserver mon titre ». Les autres Tricolores dans le top 10 : Cécile Jarousseau (5e), Marie Bouchard (6e), deuxième aux Mureaux en 2022, et Valentine Chapelotte (7e).

La saison 2023 de cross-country est bel et bien lancée dont le point d’orgue sera les Championnats de France à Carhaix (Finistère) les 11 et 12 mars.

Tous les résultats du Cross Ouest-France 2023, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer voudra sortir le grand jeu sur trois épreuves, le 60 m, le saut à la perche et le lancer de poids au Meeting de Miramas ce vendredi 3 février. Présentation des temps forts attendus de la réunion provençale à la loupe....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !