Meeting de Carquefou : Valentin Gondouin et Luc Le Baron dans le ton

25 juin 2023 à 11:11

Disputé sous un soleil de plomb, le Meeting de Carquefou a vu quelques bonnes performances ce samedi. Côté Français, la plus belle est sans doute à mettre au crédit de Valentin Gondouin qui a battu son record personnel sur 5000 m en 13’30″02 pour sa course de rentrée sur la distance. Son camarade d’entraînement à l’Insep Luc Le Baron s’est aussi distingué sur 3000 m steeple en 8’29″58. Retour sur les temps forts !

Alors que la nuit commençait à tomber et la 29e édition du Meeting de Carquefou prenait de la lumière avec le 5000 m où Valentin Gondouin promettait d’emmener tout le public dans son sillage pour sa première course de l’été sur la distance. Derrière le vainqueur, le Marocain Abdalaati Iguider (13’14″55), médaillé de bronze aux JO de Londres sur 1500 m, qui est passé proche du record de la réunion (13’12″41 par Kinde Atanaw en 2014), et l’Espagnol Ilias Fifa (13’19″30), l’élève d’Adrien Taouji a pris la troisième place du 5000 m en 13’30″02, sa nouvelle marque de référence (ancien : 13’40’06 en 2022). « Je suis un peu mitigé même si c’est pas mal pour une rentrée. Je m’étais fixé comme objectif de réaliser entre 13’20 et 13’30. J’ai couru la majeure partie de la course tout seul. Il a fait chaud toute la journée même si ça s’est calmé dans la dernière heure avant le départ et heureusement parce qu’un 5000 sous cette chaleur là c’est vraiment dur. C’est un chrono qui laisse envisager une bien meilleure performance pour la suite ». 

Le champion d’Europe par équipes de cross-country 2022 à Turin l’hiver dernier a passé un gros cap cette année en décrochant le titre de champion de France du 10 000 m à Pacé et en réalisant 1h01’28 pour son premier semi-marathon à Nice. Le demi-fondeur de 24 ans s’est d’ailleurs acquitté des minima imposés (1h03’00) par la FFA pour les Championnats du monde du semi-marathon qui auront lieu à Riga (Lettonie, du 30 septembre au 1er octobre).

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Dans la même course, Florian Le Pallec s’est classé septième en 13’42″22. « J’ai couru deux fois 13’30 cette année (13’29″37 à Oordegem le 27 mai et 13’30″96 à Montesson le 10 juin) et l’objectif était de faire mieux. J’ai couru trois 5000 m en six semaines. Ma saison estivale se termine au Meeting de Carquefou puisque je repars au Etats-Unis mi-août pour préparer la saison de cross NCAA avec des courses début septembre. Je viens de décrocher un MBA dans le Management à la California Baptist University et je vais en refaire un autre, dans la Finance cette fois, mais dans une autre université sur la côte Est. »

 

Mekdes Woldu espérait mieux

Toujours sur les douze tours et demi mais chez les dames, Mekdes Woldu, une semaine après avoir porté son record personnel à Vienne (Autriche) en 15’18″77, n’est pas parvenue à réaliser la performance escomptée en raison de la chaleur étouffante et d’un jour sans « cannes ». « J’ai ressenti un peu la fatigue de Vienne dans les jambes avec cette forte chaleur ». La pensionnaire de l’Entente Franconville Césame Val d’Oise a payé son audace en voulant amener le groupe, ce qui demande plus d’énergie, un effort supplémentaire qu’elle a ressenti en fin de course. « Les meneuses d’allure sont parties sur des bases un peu plus rapides que prévu (3’00 contre 3’05 demandé au premier kilomètre) donc c’est moi qui ai pris mes responsabilités ».

L’une des plus belles foulées de l’athlétisme français arrivait toutefois sans pression au Meeting de Carquefou : « Je suis très heureuse d’avoir réalisé les minima pour les Jeux olympiques sur marathon (2h26’34 à Hambourg) mais j’ai décidé pour cet été de me concentrer sur la piste. Je vise également les Championnats du monde du semi-marathon. Mon prochain marathon sera Valence le 3 décembre ». On soulignera également les 15’55″00 de Célia Tabet (6e), championne de France de cross court 2023.

 

Luc Le Baron marque les esprits

La route des rendez-vous continentaux passe par le stade de Moulin Boisseau de Carquefou pour les meilleurs athlètes juniors et espoirs de France sur 3000 m steeple. La compétition a été marqué par la présence des meilleurs jeunes français qui avaient à l’esprit les niveaux de performances requis pour les Championnats d’Europe juniors (7 au 10 août à Jérusalem, Israël) et d’Europe espoirs (13 au 16 juillet à Espoo, Finlande).

Moment très attendu de la soirée, le duel entre Baptiste Guyon et Luc Le Baron a bien eu lieu et a tourné à l’avantage du deuxième nommé. Luc Le Baron, camarade d’entraînement de Valentin Gondouin et de Jimmy Gressier à l’Insep, a fait parler son finish en manœuvrant parfaitement le dernier obstacle. « Descendre sous les 8’30 et gagner la course de sélection, je ne pouvais pas imaginer mieux. Quand je vois que Baptiste accélère dans le dernier kilomètre, je me dis qu’il a l’air en forme ! Il y a beaucoup de courses où les athlètes font la différence lors du franchissement de la dernière barrière donc j’ai attaqué vite la dernière barrière et c’est comme ça que je l’ai devancé. Avec mon coach, on a décidé en décembre dernier, lors d’un stage sur l’île de La Réunion, de se concentrer sur le steeple cet été. C’était vraiment un pari et techniquement, je suis vraiment de mieux en mieux, je suis très content d’être passé sur la distance. »

Victorieux en 8’29″58 (ancien : 8’38″32), le pensionnaire du Doubs Sud Athlétisme est actuellement le deuxième performeur européen de l’année chez les espoirs. « Je vais tout faire pour arriver à Espoo en forme et jouer ma carte du mieux possible », assure-t-il. Deuxième place pour Baptiste Guyon en 8’30″94 qui améliore lui aussi son temps de référence et qu’on retrouvera en Finlande mi-juillet (minima à 8’43″50). Minima européens aussi pour les juniors Youssef Boutayeb, sixième en 8’46″13, et Hicham Errbibih, huitième en 8’53″56. Sur la piste carquefolienne, la junior Margot Dajoux, championne de France de cross-country à Carhaix, s’est mis en évidence avec un temps de 10’26″96 sur 3000 m steeple.

Sur 1500 m, on peut également retenir les 3’38″53 et les 4’23″41 de Maël Gouyette et de Julia Ravet. Le junior Thomas Marques de Andrade a été le plus rapide dans la Finale B en 3’43″94. Dans la Finale C, le cadet Théodore Liot a réalisé la meilleure performance française dans sa catégorie en 3’49″80. Les nombreux de spectateurs installés dans la tribune principale du stade Moulin-Boisseau ont assisté à un record du meeting, celui du 1500 m femmes et il est l’œuvre de l’Italienne Laura Pellicoro en 4’11″13 (ancien : l’Éthiopienne Zerfe Wondemagegn en 4’14″03 en 2021).

 

1,84 m pour Laura Salin-Eyike

Preuve que si le demi-fond reste la spécialité des lieux, les autres épreuves ne sont pas des compétitions au rabais. Le rendez-vous a séduit, également enjolivé par la victoire de Laura Salin-Eyike qui a signé une septième victoire (2014, 2015, 2016, 2017, 2021, 2022 et 2023) au Meeting de Carquefou en effaçant 1,84 m à sa deuxième tentative dans le concours de hauteur. La pensionnaire de l’EA Nord Mayenne s’est ensuite attaquée sans réussite à 1,86 m, soit un centimètre de mieux que son record personnel. « Le premier essai était très bien engagé, ça ne passe pas d’un rien mais je sais que ça va sortir à un moment, c’est obligé ! ». Peut-être lors de ses deux prochains concours avant les Championnats de France Elite à Albi, à Montgeron (5 juillet) et à Sotteville-lès-Rouen (7 juillet). Le rendez-vous ligérien a souri à Enzo Hodebar au triple saut avec une meilleure marque à 16,56 m (-1,8 m/s), deux centimètres de mieux que Jean-Marc Pontvianne, auteur des minima pour les Mondiaux de Budapest avec 17,20 m à Amiens, qui a prématurément écourté son concours en raison d’une talonnade.

Tous les résultats du Meeting de Carquefou, en cliquant ici

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !