Semi-marathon des Sables d’Olonne : Les Français à bon port

13 mai 2024 à 19:38

Ce dimanche 19 mai, lors du week-end de la Pentecôte, plus de 4200 coureurs ont rendez-vous avec la 31e édition du Semi-marathon des Sables d’Olonne et son fameux passage sur le « Remblai » en bordure de mer. La course vendéenne propose deux courses (10 km et semi-marathon) où les dossards ont été pris d’assaut, ce qui assure déjà un record de participation. Les chercheurs de gros chrono seront à nouveau au départ, à commencer par les routards français Yohan Durand, recordman de l’épreuve (1h03’17 en 2021), Abderrazak Charik, Hicham Briki, Florian Caro, Mathilde Sénéchal et Agate Violleau. À quelques jours du départ, on fait le point avec Michel Bessonnet et Christian Moreau qui annoncent plusieurs nouveautés, dont un Mile sur route le samedi réservés aux athlètes régionaux.

À chaque nouvelle édition, le record tombe. Moins de 3700 l’année dernière, ils seront plus de 4200 à prendre le départ, ce dimanche 19 mai, du 10 km et du semi-marathon aux Sables d’Olonne. Et on ne parle même pas des courses enfants le samedi qui devraient réunir plus de 250 jeunes. Il n’y a plus aucun dossard de disponible sur les deux distances et la plus grande d’entre elles a fait le plein plus d’un mois avant l’événement, obligeant les organisateurs à boucler la liste des concurrents dès la fin avril.

« C’est un réel plaisir et une grande satisfaction de voir que les coureurs ont une nouvelle fois répondu présents, s’enthousiasme Michel Bessonnet, co-président du SEC Athlétisme. Nous avons atteint notre plafond des inscriptions soit 2600 (2300 en 2023) sur le semi depuis le 7 avril et 1600 (1250 en 2023) sur le 10 km depuis le 21 avril. Un record pour nous ! La mise en place des départs par vague avec un intervalle de 30 secondes va nous permettre d’apprécier la fluidité des coureurs sur le parcours dans un objectif d’augmenter la jauge pour 2025. »

 

Un magnifique parcours en front de mer

Le succès populaire de cette course enregistrée au calendrier World Athletics est la conjonction de plusieurs facteurs. Tout d’abord, l‘épreuve est située idéalement en début de saison estivale, ce qui attire les magiciens du macadam en quête de performances. Ensuite, les Vendéens ou les Ligériens, habitués à faire leur footing sur le Remblai, ont l’occasion cette fois de pimenter l’ordinaire en mode compétition. Le parcours proposé n’est bien sûr pas étranger à la réussite du Semi-marathon des Sables d’Olonne. Le semi et le 10 km, s’ils sont évidemment ouverts à tous ceux qui aiment la course à pied, est une épreuve à ranger dans une catégorie particulière : celle des courses « à chrono » (70 m de dénivelé). Voir si le vent est favorable ou non, ce qui aura bien entendu un impact sur les temps à l’arrivée.

Le tracé du semi-marathon est composé de deux boucles en aller-retour (10,06 km et 11,03 km). Les coureurs traverseront les endroits emblématiques des Sables d’Olonne, à commencer par le Remblai, le bord du lac de Tanchet, les falaises côtières du « Puits d’Enfer » ou encore le Casino. C’est un circuit très varié entre mer, ville et route, tout en étant pensé pour la performance. Le semi-marathon, dont le départ sera donné à 8h le dimanche 19 mai à proximité du Zoo des Sables-d’Olonne, est qualificatif pour les Championnats de France 2025 de la spécialité. Les participants aux 10 km prendront la même ligne de départ à 10h45 et réaliseront une seule boucle au lieu des deux prévues pour la plus longue distance. Et lorsque qu’ils franchiront l’arche d’arrivée, une médaille collector finisher à garder en souvenir leur sera offerte.

 

 

Yohan Durand et Abderrazak Charik sont de retour

Les organisateurs ont réuni un sacré plateau et ce, sur les deux courses programmées. Ils sont notamment « très fiers d’accueillir deux invités de marque », les marathoniens Yohan Durand (2h09’21 à Paris en 2021, Dordogne Athlé) et Abderrazak Charik (2h08’35 à Amsterdam en 2023, Racing Multi Athlon) qui ont laissé un souvenir impérissable au public sablais en 2021, lorsqu’ils sont respectivement devenus champion de France du semi-marathon en 1h03’17, qui est toujours le temps de référence de l’événement, et vice-champion de France en 1h04’09. Les deux fondeurs avaient effectué une course d’équipe décidée juste avant le départ, afin de creuser l’écart avec les autres concurrents. Une stratégie qui s’était avérée payante. Ils devraient se retrouver à coup sûr aux avant-postes sur le bitume et défieront le Marocain de la SCO Ste Marguerite de Marseille Youssef Benhadi, vainqueur des 10 km des Métropolitaines BLOT à Saint-Grégoire le 21 janvier en 28’34, ou encore l’Algérien de l’Amiens UC Menad Lamrani, troisième de l’édition 2023 en 1h06’03.

Parmi les outsiders candidats aux places d’honneur, figurent le triathlète Brice Daubord (1h05’12 en 2020)Florian Caro (1h05’20 en 2024), vice-champion de France du marathon à Rennes en 2021 et Nicolas Dalmasso (1h04’45 en 2023), cinquième, huitième et neuvième de l’édition 2023, mais aussi les vieux loup de mer Hicham Briki (1h04’21 en 2023), deuxième du 10 km en 2023, Freddy Guimard (1h04’00 en 2023) et El Hassane Ben Lkhainouch (1h01’31 en 2014), champion de France Masters 1 aux Sables d’Olonne en 2021. « Nous comptons 20 athlètes possédant un record personnel en moins de 1h08 dont 7 sous les 1h03. Le bitume risque de chauffer sur le Remblai ! », promet Christian Moreau, responsable du plateau Elite.

 

Nawal Yahi et Teresiah Omosa, deux clientes pour un record

Chez les femmes, Nawal Yahi, vainqueure des Championnats de France de cross court le 10 mars à Cap’Découverte, remet le couvert. L’Algérienne du Racing Multi Athlon avait passé la ligne d’arrivée en première dans le chrono de 1h15’18 en 2023. Visage bien connu des bitumes nationaux, Nawal Yahi tentera d’accrocher un nouveau trophée à son palmarès. Outre la victoire, son état de forme du moment semble en mesure de lui permettre d’effacer des tablettes la marque de référence de la Française Fatiha Klilech-Fauvel (1h13’12 en 2007). Un objectif que convoite aussi la Kényane Teresiah Omosa qui a remporté le semi-marathon de Nancy en 1h11’14 le 17 mars.

La course pour le podium pourra aussi être un objectif pour Mathilde Sénéchal (1h12’57 en 2023, AJ Blois Onzain), troisième des Championnats de France 2024 des 10 km à Roanne et détentrice d’un record personnel sur marathon en 2h35’43 à Valence en 2023, la locale Agate Violleau (1h15’32 en 2023, Athlé Bocage Vendée), troisième des Championnats de France 2023 du semi-marathon à Belfort, Alice Michel (1h14’32 en 2022, Zoom Volt Runners), régulièrement bien placée dans les rendez-vous nationaux sur route, ou encore la Marocaine de l’Athlétic Vallée d’Avre Fatiha Asmid (1h12’30). À noter que Mélody Julien et Nicolas Navarro ambitionnaient de participer au Semi-marathon des Sables d’Olonne 2024 mais ils sont attendus le même week-end à Paris pour un repérage du parcours du marathon olympique avec l’équipe de France.

 

Le 10 km attire aussi

Sur 10 km, on annonce beaucoup de coureurs avec de belles références, à l’instar de Mathieu Brulet (AS Saint-Junien), troisième des Championnats de France 2024 du 10 000 m le 4 mai dernier et troisième de l’édition 2023 en 30’12, qui partira avec la pancarte de favori. Dans le peloton féminin, les trois athlètes qui ont trusté les places sur le podium en 2023 seront en action. C’est la Marocaine du SA Toulouse UC Saadia Fadili qui s’était emparée des lauriers en 35’05 alors que le podium avait été complété par Manon Evrard (36’01, EFCVO) et Charlène Étoile (36’30, A3 Tours/Free Run). Ce trio devra faire face à une jeunesse conquérante représentée par Eva Coutant (35’31 en 2022) et devra aussi se méfier de Fathia Sanchez, championne de France M1 à Roanne le 14 avril en 34’48.

 

Un Mile sur route le samedi

Une nouvelle distance fait son apparition le samedi : Le Mile sur route (1609 m), distance reconnue officiellement par World Athletics depuis le 1er septembre 2023, où une cinquantaine d’athlètes régionaux sont attendus pour parcourir un aller et retour sur l’Avenue Rhin et Danube. « C’est avant tout une demande des athlètes, nous sommes attentifs à leurs besoins. Nous sommes encore dans une période de préparation, il est important que les athlètes viennent se confronter sur des épreuves intermédiaires », souligne Christian Moreau.

 

« Nous voulons voir des sourires sur le visage des finishers »

Que serait une édition anniversaire réussie pour les deux chevilles ouvrières de l’événement ? « Nous souhaitons que cette édition 2024 soit une réussite, que tous les participants prennent du plaisir. Nous voulons voir des sourires sur le visage des finishers, c’est un gage de réussite. Il y a tous les ingrédients pour des superbes courses, et ce n’est pas le vent qui va venir contrarier nos plans, s’amuse Michel Bessonet. L’animation sera assurée par un quatuor d’experts, expérimenté et passionné, François-Xavier de Chateaufort et Christelle Daunay, habitués à commenter les plus grands marathons en direct à la télévision, ainsi que Yoann Jadaud et Christian Moreau. Nous souhaitons à nouveau remercier nos partenaires institutionnels et privés, ainsi que les 400 bénévoles qui font un travail formidable, c’est une réussite collective. »

 

 

Programme 2024 du Semi-marathon des Sables d’Olonne

Samedi 18 mai

  • 14h30 : 800 m (enfants né(e)s entre 2015 et 2017)
  • 14h45 : 1200 m (enfants né(e)s en 2013 et 2014)
  • 15h00 : 1600 m (enfants né(e)s en 2011 et 2012)
  • 15h15 : 2000 m (enfants né(e)s en 2009 et 2010)
  • 17h00 : Mile sur route Handisport
  • 17h20 : Mile sur route Femmes
  • 17h40 : Mile sur route Hommes

Dimanche 19 mai

  • 08h00 : Semi-marathon (International)
  • 10h45 : 10 km (Régional)

Placé sur une « moto presse » en tête de la course, notre reporter vous fera suivre cette édition du Semi-Marathon des Sables-d’Olonne à travers son compte-rendu (résultats, réactions et photos) qui sera publié prochainement sur Stadion.

Plus d’informations sur www.semimarathondesolonnes.fr

Crédits photos : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !