5 km du Monaco Run : Succès pour Yann Schrub, record de France pour Nils Serre-Gehri et Laly Porentru

11 février 2024 à 12:21

Yann Schrub a surclassé un peloton de qualité pour remporter les 5 km du Monaco Run 2024 ce dimanche et s’est approché à 10 secondes du record d’Europe (Jimmy Gressier en 13’12) avec un temps de 13’22. Nils Serre-Gehri a pris la treizième place en 13’55, pulvérisant son propre record de France juniors de 21 secondes. Chez les femmes, l’Éthiopienne Likina Amebaw a réalisé la douzième performance mondiale de tous les temps en 14’35, alors que Mélanie Allier s’est classée cinquième en 15’57. Laly Porentru s’est aussi emparée du meilleur chrono national chez les cadettes et les juniors en 16’18.

13 minutes et 22 secondes : c’est le temps qu’il a fallu à Yann Schrub pour avaler les 5 kilomètres tracés dans les rues du Rocher. Sur le parcours du Grand Prix de Formule 1, plat, très rapide et idéal pour balayer des records, le premier français champion d’Europe de cross-country s’est brillamment imposé en 13’22. Calé dans la foulée des meneurs d’allure Simon Bédard (2’43 au 1er km) puis de Maël Gouyette (5’18 au 2e km), membres de la Team HOKA, le fondeur de l’Athlé Sport Sarreguemines Arrondissements a ensuite vu le Norvégien Abdullahi Dahir Rabi (2e en 13’24) prendre ses distances (10’43 contre 10’48 au passage au 4e) avec le groupe de tête. Le futur médecin Yann Schrub a ensuite lancé le sprint de loin comme souvent à son habitude, lâchant de quelques mètres son principal adversaire pour inscrire son nom au prestigieux palmarès de l’épreuve monégasque. 

Si avec un temps de 13’22, le Mosellan de 27 ans est resté à distance du record d’Europe de Jimmy Gressier qui avait bouclé l’affaire en 13’12 en 2023 à Monaco, il se hisse au troisième rang des meilleurs performeurs français derrière Gressier donc et Morhad Amdouni (13’19 en 2019, à Monaco, évidemment!). Une semaine après avoir marqué de son empreinte le Meeting Metz Moselle Athlélor en devenant le deuxième Tricolore le plus rapide de l’histoire sur 3000 m (7’38″41), Yann Schrub n’en finit plus d’impressionner. Le podium a de l’allure puisque la troisième place est enlevée par la pépite néerlandaise Niels Laros qui rafle le record d’Europe juniors du 5 km en 13’26. La quatrième place du classement revient au Britannique Rory Leonard (13’31), champion d’Europe espoirs 2023 du 10 000 m et lauréat des 10 km des Quais de Bordeaux en novembre dernier.

Temps de passage de Yann Schrub : 1er km : 2’42 / 2e km : 5’19 / 4e km : 10’48 / 5e km : 13’22

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Nils Serre-Gehri remet ça

Une autre fusée tricolore a brillé sur l’asphalte de la Principauté, et il s’agit de Nils Serre-Gehri. Déjà propriétaire du record de France juniors du 5 km en 14’16 lors de l’édition 2023 du Monaco Run, le sociétaire du Vallée de Montmorency Triathlon a mis une clé de bras à son temps de référence en ralliant la ligne d’arrivée au treizième rang en 13’55, abaissant sa marque de 21 secondes. L’un des grands espoirs du triathlon français détient aussi le record de France juniors du 10 km en 29’23 (Prom’Classic de Nice le 8 janvier 2023).

 

Likina Amebaw triomphe en 14’35

Chez les dames, le scénario a été bien différent de celui des messieurs avec le cavalier seul de Likina Amebaw qui a décroché la palme. L’Éthiopienne de 26 ans, qui vient de réaliser un probant 30’57 sur 10 km à Ibiza, s’est invitée sur la plus haute marche du podium en claquant 14’35, devenant la douzième femme la plus rapide de la planète sur 5 km. On retrouve ensuite la Kényane Selah Jepleting Busienei (15’15) et la Néerlandaise Julia van Velthoven (15’38) pour les deux dernières places sur la boîte.

 

 

Championne de France du 5 km à Albi en 2022 et du 10 000 m à Pacé en 2023, Mélanie Allier (Entente Athlétique Rhône Vercors) a terminé cinquième féminine et première tricolore, et obtient un beau chrono en 15’57 (10e performance française), améliorant son record personnel de 16 secondes (16’13 en 2023). Le Monaco Run enregistre un deuxième record de France, et c’est du côté des cadettes qu’il faut aller le chercher : Laly Porentru, sélectionnée aux Europe de cross-country le 10 décembre dernier à Bruxelles, a été créditée en 16’18, améliorant la marque nationale de référence qui appartenait à Aurélane Gest (16’31 à Lille en 2023). La représentante du Racing Multi Athlon a fait d’une pierre deux coups en s’appropriant également le record de France juniors, détenu auparavant par Sofia Benfares qui avait couru en 16’23 à Lille en 2022.

Tous les résultats du Monaco Run 2024, en cliquant ici.

Crédits photos : Marta Gorczyńska / Monaco Run

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !