Cross de Carhaix : Bastien Augusto, quel festival !

26 novembre 2023 à 20:17

Il fait froid et il y a de la boue, bref, la saison des cross est de retour ! Le cross de sélection pour les Championnats d’Europe a rendu son verdict, et c’est Bastien Augusto qui s’adjuge la victoire devant Hugo Hay et Fabien Palcau au Festival du cross-country à Carhaix. Chez les espoirs, Flavien Szot, Luc Le Baron et Valentin Bresc ont aussi composté leur ticket pour Bruxelles.

On avait quitté la plaine de Kerampuilh de Carhaix le 10 mars dernier avec d’impérissables souvenirs d’un week-end de Championnats de France de cross-country disputés dans une effervescence unique. On l’a retrouvée, neuf mois après ce dimanche, avec cette atmosphère bien particulière et cette chaude ambiance avec 5000 spectateurs. Le site du Festival des Vieilles Charrues attendait une partie des meilleurs spécialistes tricolores des labours d’un pied ferme à l’occasion du cross de sélection, porte d’entrée des Championnats d’Europe de Bruxelles le 10 décembre.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Le spectacle a été grandiose

Ce dimanche, on espère que vous avez assisté en direct sur notre page Facebook, grâce aux images mises à disposition par la Ligue Bretagne d’Athlétisme, à un joli spectacle et à une belle empoignade en tête de course. Au vu des start-list de qualité et du parcours exigeant mais moins boueux qu’attendu, c’est un grand champion qui était appelé à s’imposer. Sans aucun doute le demi-fondeur dont on parle le plus ces dernières semaines dans le petit monde de l’athlétisme français, Bastien Augusto a livré une belle prestation en faisant valoir sa supériorité à la moitié de la première des trois grandes boucles. Rapidement, un groupe de cinq coureurs (Bastien Augusto donc, Hugo Hay, Fabien Palcau, Donovan Christien et Nicolas-Marie Daru) prenait la tête et se détachait avec bien installé aux commandes l’élève de Patrick Ribeiro qui a débarqué dans le Finistère en grande confiance avec ses 27’40 sur 10 km réalisés à Lille samedi dernier.

 

« Les coureurs français font partie des meilleurs européens actuellement »

Paré au combat après avoir pris la décision de prendre le départ seulement jeudi soir, le représentant du Bourges Entente Athlétisme (9000 m en 27’13) a su conserver sa première place jusqu’au bout pour s’imposer finalement avec trois secondes d’avance sur Hugo Hay (Sèvre Bocage AC) et quatre sur Fabien Palcau (Dijon UC). Il sort vainqueur d’une de ces courses qui peuvent compter dans une carrière. « J’étais attendu, j’ai réalisé un chrono qui parle la semaine dernière, toutefois la route reste la route, et le cross reste le cross. J’avais à coeur de gagner même si l’objectif, c’était la qualification, mais je ne me serais pas contenté d’une deuxième place. Il y avait des concurrents vraiment solides. Hugo, même si on ne le voit pas beaucoup sur les compétitions, quand il est au départ d’une course, on sait qu’il va viser un très beau résultat. Les coureurs français font partie des meilleurs européens actuellement », souligne Bastien Augusto. 

Déjà souverain lors du cross de sélection à Allonnes l’an passé, Bastien Augusto envoie le message à la concurrence européenne qu’il faudra compter sur lui à Bruxelles. Champion d’Europe par équipes à Turin il y a un an, il n’est encore jamais monté sur un podium international en individuel en cross et aura à coeur de corriger cette anomalie dans deux semaines sur le magnifique parc de Laeken de Bruxelles. « Ça fait plaisir de retrouver des sensations sur le cross à quinze jours des Europe où j’ambitionne quelque chose de beau donc maintenant il n’y a plus qu’à récupérer et à peaufiner la préparation. »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Hugo Hay et Fabien Palcau verront Bruxelles

Le cross-country, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Arrivé à Carhaix un peu dans l’inconnu, sa dernière apparition dans les labours remontant à sa quatrième place à l’Euro de Dublin en 2021, Hugo Hay a sécurisé son ticket pour le voyage dans la capitale belge. Présent en tant que simple spectateur lors des France de cross en mars, Hugo Hay était cette fois sur le terrain, pointes aux pieds, et a été l’un des principaux acteurs. Il avait le sourire des bons jours à l’arrivée sous les fenêtres du Château de Kerampuilh. « Je suis content de retrouver des compétitions et ça fait plaisir quand ça se passe bien. On a une équipe de France qui va être dense à Bruxelles ». Troisième Tricolore ce dimanche, Fabien Palcau, à son aise sur le circuit exigeant de Carhaix qui l’avait vu se classer troisième des France de cross, est également certain de figurer dans les cinq qui iront à Bruxelles. « J’en ai un peu marre de la troisième place à chaque fois ! », nous explique-t-il sur le ton de l’humour. 

On ne peut pas oublier de souligner la quatrième place de Donovan Christien (Bannalec Pays de Quimperlé Athlé) qui pourrait intégrer la sélection française. À titre individuel, il avait terminé 59e à Turin et n’avait malheureusement pas pu s’exprimer totalement après qu’on lui ait marché sur la chaussure au bout d’un kilomètre. La sixième place revient à Nicolas-Marie Daru, lui non plus pas avare dans l’effort sur la plaine carhaisienne. Deuxième du cross d’Allonnes dimanche dernier mais pas présent ce dimanche à Carhaix, Yann Schrub postule également à une place dans le train pour Bruxelles. Double tenante du titre collectif chez les seniors (Dublin en 2021 et Turin en 2022), l’équipe de France s’avancera en favori dans la capitale belge. Bon courage d’avance à leurs adversaires qui souhaitent les déloger de la plus haute marche du podium. Ils en auront bien besoin.

 

Première place de Flavien Szot en espoir

La baston promettait d’être rude chez les espoirs, sans répit. La bataille a fait rage. Excellent sixième au scratch, Flavien Szot n’a pas laissé passer sa chance d’honorer sa cinquième sélection chez les Bleus. « Il y avait une rude concurrence ! J’ai bien bossé pour préparer ce cross, je redescends d’un stage de cinq semaines en altitude à Font-Romeu. Ça montre qu’un cap a été passé maintenant on va retourner au travail pour les Europe où je peux espérer un podium même si ça va être très dur. Collectivement, on a une très belle équipe et si on fait tous une belle course, on peut viser la médaille d’or. » 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Le représentant du SA Toulouse UC coaché par Patrick Deprez et Sophie Duarte sera accompagné à Bruxelles de Luc Le Baron (7e) et de Valentin Bresc (9e), en bronze dans la catégorie l’an passé à Turin. Titouan Le Grix (13e, Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole) et Teo-Rubens Banini (16e, Racing Multi Athlon) sont en salle d’attente avant la publication de la sélection française qui sera dévoilée par la FFA lundi ou mardi. Un peu plus tôt dans l’après-midi, les Championnats de Bretagne de cross court (4035 m) ont consacré Laëtitia Bleunven (Stade Brestois Athlétisme) chez les femmes et Ewen Toulgoat (Trégueux Langueux Athlétisme) chez les hommes.

Carhaix, vraiment ravis de t’avoir revue. À la prochaine !

(Re)visionnez le cross de sélection dans les conditions du direct avec les commentaires de Benoît Blanchard et Léna Kandissounon.

Tous les résultats du Cross de Carhaix, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !