Menu

Championnats de France du 10 000 m : Yann Schrub et Samira Mezeghrane-Saad à la fête





Yann Schrub et Samira Mezeghrane-Saad sont devenus champion de France du 10 000 m ce samedi à Pacé.

Malgré l’absence des meilleurs demi-fondeurs français, on ne s’est pas ennuyé une seconde ce soir à l’occasion des Championnats de France des 25 tours de piste à Pacé. Conscient de l’opportunité qui lui était offerte, Yann Schrub a su saisir sa chance. Le jeune coureur de 21 ans faisait partie d’une échappée d’une dizaine de coureurs qui est partie très tôt et s’est ensuite glissé dans le bon wagon. Si Abdellatif Meftah a été le premier attaquant de la journée, il a été rattrapé par le vainqueur du jour dans les derniers trois cent mètres de course. En effet, c’est à trois cent mètres de l’arrivée que l’attaque décisive a eu lieu. Yann Schrub a su prendre la bonne accélération pour décrocher ses concurrents directs et terminer en 29’19″18. S’il remporte également le titre en catégorie espoirs, il a été proche de se faire ravir la couronne par les deux athlètes qui l’ont accompagné sur la boîte. En effet, le podium masculin a été très disputé pour la deuxième place avec Abdellatif Meftah (29’22″40) qui devance Mohamed Serghini (29’24″16) .

Si la course a été survolée par le Tunisien Abderraouf Boubaker, premier à avoir franchi la ligne d’arrivée en 28’48”40, qu’importe, la couronne nationale tombait dans l’escarcelle du Lorrain : « A la fin j’arrive bien à relancer donc je me dis que je dois tenter ma chance, j’y vais et heureusement ça craque devant. Je gagne dans les deux catégories c’est super. C’est mon huitième titre national », se félicite le Français. « J’espère être sélectionné pour la Coupe d’Europe du 10 000 m » ajoute-t-il. Les champions d’Europe juniors de cross par équipe à Chia en 2016 Abderrazak Charik (29’48″26) et Clément Leduc (30’09″43) complètent le podium espoirs.

.

Samira Mezeghrane-Saad en solitaire

Quelle démonstration ! Dans l’épreuve féminine, Samira Mezeghrane-Saad ne s’est pas embarrassée pour préserver le suspense. Même le ciel capricieux n’a pu empêcher la victoire attendue de la sociétaire du Stade de Vanves. Bien emmenée par la Kényane, Jane Chelgat, jusqu’à la mi-course, elle est passée entre les gouttes pour s’imposer en solitaire. En 33’20″01, la vice-championne de France du 5000 m l’été dernier a écrasé la concurrence ce soir. Au terme d’une course qu’elle a menée de bout en bout, la Française était simplement trop forte ce samedi soir dans l’Ile-et-Vilaine et a pu se permettre de savourer sa victoire dans la dernière ligne droite. Après un médaille d’argent en 2010 à Villefranche-sur-Saône, elle s’offre à 38 ans son premier titre national sur la distance, pulvérisant son record personnel de plus d’une minute (34’42″77 en 2010).

La reine du 10 000 m, c’était bien elle : « Je sentais que j’avais ce chrono dans les jambes aujourd’hui. Je me suis concentrée sur mon objectif de 33’20. La préparation du semi-marathon a été bénéfique » a déclaré la lauréate du jour à l’issue de la course. « Je perdais parfois la notion des tours et j’ai demandé à mon entraîneur de me guider » précise-t-elle. 

Emily de La Bruyère (34’58″30) décroche la médaille d’argent tandis qu’Hasna Tabboussi-Mouton (35’55″75) est venue compléter le podium. Chez les espoirs, le titre revient logiquement à la sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme Margaux Conan (36’47″72).

Un peu plus tôt dans la journée Mohamed Serbouti s’est s’imposé chez les Masters en 31’21. Déjà vainqueur l’an passé sur la série interrégionale, l’athlète Sarthois a lancé le spectacle d’une soirée dévouée à relancer l’intérêt pour la distance.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter