Menu

Championnats de France Elite : Orlann Ombissa-Dzangue illumine la journée

Seule finale de ce premier jour des Championnats de France Elite à Albi, le 5000 m féminin a souri à Liv Westphal en 16’02″04. Tous les favoris en lice lors des séries et qualifications de leur épreuve ont rejoint le tour suivant, à commencer par Orlann Ombissa-Dzangue, Rénelle Lamote et Renaud Lavillenie.

Le premier titre mis en jeu dans ce championnat a été décerné à Liv Westphal. De retour en France, après sept années d’études à Boston, la lauréate du jour savourait : « J’ai laissé un tiers de ma vie aux Etats-Unis mais la France ça reste mon  pays ». Dans une course dominée de la tête et des épaules par Nelly Ngeiywo en 15’37″17, c’est justement la Kényane qui porte la première attaque, dans cette course disputée dans des conditions idéales : « Je savais qu’il y aurait une course rapide, je l’espérais tout du moins. On est passé en 1’17/18 au 400 m donc j’étais un peu étonnée », explique Liv Westphal. Peu avant la mi-course, la Française a fait exploser le peloton, qui se réduit à trois athlètes (Mathilde Sénéchal et Emily de La Bruyere) : « Derrière je savais qu’il y avait des espoirs très performantes qui revenaient sur moi ». Mais malgré l’accélération brutale de Mathilde Sénéchal (record personnel en 16’06″42) à un kilomètre de l’arrivée, la Française de 24 ans, conserve quatre secondes d’avance sur la ligne, tandis que  Emily de La Bruyere (16’15″39) monte sur la troisième marche du podium.

.
Minima européens pour Ombissa-Dzangue et Néola

Auteur de son record personnel en 11″14 en séries, elle a ensuite amélioré d’un centième son chrono des séries, en remportant sa demi-finales en 11″13 (+1,5 m/s). La sociétaire de la SCO Sainte-Marguerite confirme sa grande forme et réalise pour la deuxième fois de la journée le niveau de performance requis pour les Europe. Dans son sillage, Orphée Néola en profite pour réaliser, elle aussi, le NPR pour Berlin. La finale promet avec également la présence de Carolle Zahi, qui a contrôlé sa demie en 11”34 (+1,3 m/s). A noter que ces trois Françaises ont toutes les trois réalisé les minima pour l’Euro de Berlin.

Sur la ligne droite, Amaury Golitin a frappé fort d’entrée en signant le meilleur chrono des séries avec un superbe 10″07 (+1,1 m/s), égalant ainsi son record personnel. Ensuite, le meilleur chrono des demi-finales du 100 m va à l’Ivoirien Gué-Arthur Cisse, en 10″02 (+4,1 m/s), devant l’Iranien Hassan Taftian (10”06). Meba-Mickael Zeze est le meilleur français, avec 10”13 dans la même course. En 10″24 (+1,8 m/s), son camarade de club Marvin René a remporté la troisième et dernière course, dont Jimmy Vicaut n’a malheureusement pas pris le départ.

Jimmy Vicaut a en effet déclaré forfait avant les demi-finales du 100 m des Championnats de France. Le co-recordman d’Europe (9”86) avait commencé par ressentir avant sa série (vainqueur en 10″35) une petite gêne à l’adducteur qui ne l’avait cependant pas du tout gêné durant sa course. Mais, à froid, il a de nouveau ressenti que cela tirait sur sa cuisse et il a préféré renoncer.

.
Lavillenie et Lamote facile 

Les différents favoris en lice ont passé le cap des séries ou des qualifications aujourd’hui. A commencer par Rénelle Lamote et Claudia Saunders, qui se sont imposées dans leur course respective sur 800 m. La première l’a emporté en 2’04″56, en devançant Charlotte Mouchet chronométrée en 2’04″66. La seconde a dominé son double tour de piste en 2’03″30 devant Leila Bouffarirane (2’04″04). Cynthia Anaïs (2’04″56), victorieuse de la troisième et dernière série sera également au rendez-vous demain à 18h35 pour une finale qui promet. Aucun problème en qualifications de la perche pour Renaud Lavillenie qui s’est même permis un superbe salto après avoir passé la barre placée à 5,40 m. Axel Chapelle sera sans surprise en finale avec un saut réussi à 5,30 m au deuxième essai.

Mickaël François a passé sans encombre le cap des séries du 400 m haies en réalisant le meilleur chrono des concurrents en 51”50. Il retrouvera notamment Victor Coroller et Ludvy Vaillant qui sont directement qualifiés pour les demi-finales, étant exemptés du premier tour. Toujours sur les 400 m mais chez les féminines, Maëva Contion a été la plus rapide en 57″97. Aucun souci pour Simon Denissel (3’44”62) et Baptiste Mischler (3’44”76) qui ont contrôlé leur effort dans la première série du 1500 m. Dans la première série remportée par le Marocain Rabii Doukkana (3’45″81), Alexis Miellet termine deuxième et valide directement son billet pour la finale. Sur le 400 m féminin, c’est Estelle Perrossier qui a réalisé le meilleur temps des séries en 53″34. Grâce à leur victoire dans leurs courses respectives, Cindy Billaud (13”14), Coralie Comte (13”32), et Laura Valette (13″31) seront en demi-finales du 100 m haies demain.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter