Marathon de Séville : Les Français à l’assaut du chrono

17 février 2023 à 10:39

Ce dimanche 19 février au Marathon de Séville, Nicolas Navarro s’élance à l’assaut d’un gros chrono. Les routards français Benjamin Choquert, Emmanuel Roudolff-Levisse, Duncan Perrillat, Abderrazak Charik, Mathilde Sénéchal, Emilie Jacquot-Claude et Clarysse Picard seront également sur la ligne de départ avec des ambitions.

À peine le temps de se remettre de nos émotions du Meeting de Liévin mercredi soir qu’il faut déjà avoir le regard tourné vers la capitale andalouse. Et si le record de France du marathon était battu à Séville ce dimanche 19 février ? Morhad Amdouni (2h05’22 en 2022) peut commencer à trembler, son temps de référence n’a jamais paru aussi près de tomber. Chronométré en 2h07’01 à Valence (Espagne) le 4 décembre dernier, Nicolas Navarro va retrouver le soleil espagnol qui semble lui sourire et aimerait frapper encore plus fort dimanche. Rentré d’un stage de préparation d’un mois au Kenya, le pensionnaire de la SCO Ste Marguerite de Marseille assure être encore dans une grande forme à l’entraînement. L’an dernier à Séville, le protégé de Jérémy Cabadet s’était classé treizième en 2h08’30.

À moins d’un an et demi des Jeux olympiques de Paris pour lesquels il a déjà satisfait aux minima (2h08’10), Nicolas Navarro tient une occasion en or de peser sur la course et d’accélérer la cadence. Pour l’accompagner dans sa quête de chrono, il pourra compter sur quelques pointures kényanes et éthiopiennes. Au total, il y a 33 athlètes en dessous des 2h10 dont 16 sous le 2h08. Le record de l’épreuve est la propriété de l’Éthiopien Asrar Abderehman en 2h04’43 depuis la dernière édition.

 

 

Une dernière édition du marathon de Séville qui avait également comblé Benjamin Choquert. Alors qu’il se présentait sur la ligne de départ avec un record de 2h11’11, établi à Valence en 2019, le champion du monde 2019 de duathlon souhaitait à nouveau profiter du rendez-vous espagnol pour abaisser sa marque. En franchissant la ligne d’arrivée au dix-huitième rang, avec un chrono de 2h09’29, « Ben Choco » pulvérisait donc son ancien record de près de deux minutes. Cette année, le fondeur nancéien a pris des repères, trois semaines avant de disputer les 42,195 km dans la même ville, avec une troisième place sur semi-marathon en 1h02’19, à 47 secondes de son record. Emmanuel Roudolff-Levisse semble aussi en mesure de mettre une belle claque à son record de 2h11’03 (Valence en décembre 2021). Le champion de France du marathon 2022 à Deauville, Duncan Perrillat tentera de battre son record établi sur les mêmes routes en 2022 (2h12’12). Pour sa première apparition sur la distance mythique à Paris en 2021, Abderrazak Charik avait pris la dix-septième place en 2h12’59. Après également un stage sur les plateaux d’Afrique de l’Est en janvier, le représentant du Racing Multi Athlon voudra passer la vitesse supérieure.

 

 

Chez les dames, la Polonaise Aleksandra Lisowskachampionne d’Europe de la distance à Munich l’été dernier, débarque à Séville pour pulvériser son record personnel de 2h26’08 datant de 2021. Les Éthiopiennes Sintayehu Tilahun Getahun (2h22’19 en 2022) et Kidsan Alema Gebremedhin (6e en 2022 avec 2h22’28) devraient imposer un bon train en tête de la course. Le record de l’épreuve, détenu depuis 2022 par l’Éthiopienne Alemu Megertu en 2h18’52, semble hors de portée cette année. 

Trois semaines après avoir bouclé le semi-marathon de Séville en 1h12’57 à Séville, rien d’étonnant donc que Mathilde Sénéchal ait jeté son dévolu sur l’Andalousie pour son premier marathon. L’athlète de l’AJ Blois-Onzain s’est préparée pour courir en 2h34. De son côté, Emilie Jacquot-Claude va disputer le cinquième marathon de sa carrière et tient ici une belle opportunité pour améliorer sa marque de référence (2h35’13 à Paris en 2022). Après une première incursion sur la distance bouclée en 2h42’33 à Paris en 2022, Clarysse Picard a annoncé partir sur les bases du record de Vendée détenu par Céline Cormerais (2h37’46). À noter que Mélody Julien, Mekdes Woldu et Margaux Sieracki ne feront finalement pas le déplacement dans la péninsule ibérique. Les deux dernières citées devaient faire leurs grands débuts sur les 42,195 km. Le départ sera donné à 8h30 ce dimanche.

À Séville, bon nombre de coureurs Elite chercheront à s’affranchir des minima pour les Championnats du Monde de Budapest (19 au 27 août 2023). Pour les messieurs, il faudra pour cela courir en 2h09’40, pour les dames en 2h28’00. Double enjeu aussi avec les Jeux olympiques de Paris 2024 dont la fenêtre de qualification s’étend du 1er novembre 2022 au 30 avril 2024. De plus, les standards ont été dévoilés le 20 décembre 2022 (2h08’10 pour les hommes et 2h26’50 pour les femmes).

Retrouvez toutes les infos pour suivre le Marathon de Séville en direct, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !