Championnats de France de cross-country 2024 : Félix Bour, Markus Görger, Cécile Jarousseau, Anaïs Quemener, Jade Le Corre… Qui sont les favoris à Cap’Découverte ?

06 mars 2024 à 20:14

Les meilleurs spécialistes nationaux des labours batailleront sur le site du Cap’Découverte, dans la commune du Garric, aux Championnats de France de cross-country ce samedi 9 et dimanche 10 mars 2024. Chez les Elite, en l’absence des tenants du titre Jimmy Gressier et Manon Trapp, ils seront plusieurs à vouloir reprendre le règne, à commencer par Morhad Amdouni, Félix Bour et Markus Görger chez les hommes, et Cécile Jarousseau et Anaïs Quemener chez les dames. Gros plan sur les principaux favoris, catégorie par catégorie.

.

Relais mixte : Le Racing Multi Athlon vise le doublé avec Félix Bour

  • Date et heure : Samedi 9 mars – 17h10 (U18/U20) / 17h45 (TC)
  • Distance : 6800 m (1760 m, 1640 m, 1640 m, 1720 m)
  • Tenants du titre : Clermont Auvergne Athlétisme (U18/U20), Racing Multi Athlon (TC)

Intégré depuis 2021 dans le programme des Championnats de France de cross-country, le relais mixte s’est déjà fait une belle place dans la compétition nationale. Deux titres seront décernés : Toutes Catégories (Juniors à Masters) et U20 (Cadets et Juniors). Cette épreuve se déroulera le samedi 9 mars, veille des courses individuelles. L’ordre des coureurs est imposé pour cette édition : Un homme, une femme, un homme, une femme (ce sera femme, homme, femme, homme les années impaires).

« On ne change pas une équipe qui gagne ». C’est inévitablement ce qu’ont dû penser les coachs du Racing Multi Athlon au moment de réaliser la composition de leur quatuor. Le RMA a opté pour aligner trois des quatre athlètes présents à Carhaix (lire notre résumé). On retrouvera Elise Vanderelst, championne d’Europe en salle à Torun 2021 sur 1500 m, Johanna Geyer-Carles, également déjà dans le quatuor en 2022, Pierre Carlier qui avait coupé la ligne d’arrivée en premier sous les fenêtres du château de Kerampuilh, et… Félix Bour qui viendra aiguiser ses pointes dans la boue avant peut-être d’aller décrocher une autre médaille sur le cross long le dimanche.

 

 

Plusieurs clubs ont sorti l’artillerie lourde et pour le podium, on suivra également les équipes du Pays de Fontainebleau Athlétisme qui a préparé de très belles cartouches avec ses ténors Mehdi Fère, déjà qualifié pour les JO de Paris sur marathon, Louis Gilavert, Leila Hadji et Charlotte Pizzo, du Clermont Athlétisme Auvergne, conduite par les frères Coudert, Adrien et Baptiste, Fannie Sapet et Daphné Dornic, du Haute Bretagne Athlétisme, supervisée par les mastodontes Agathe Guillemot, recordwoman de France en salle du 1500 m, Léna Kandissounon, Maël Gouyette et Yvan Le Fur.

Le Décines Meyzieu Athlétisme, emmené par Valentin Bresc, vice-champion d’Europe espoirs 2023, Baptiste Jard, Anaëlle Guillonnet et Emilie Girard, le Stade Français Paris, qui rassemblera ses forces vives avec Philippine de La Bigne, Héloïse Duffie de Tassigny, Edouard Lécrivain et Jean Passot, ou encore l’armada du Stade Brestois Athlétisme, avec Alexandra Le Paih, Maxime Campion, Océane Le Bris et Pauline Nonnotte, sont attendus aux avant-postes. Chez les juniors, l’équipe du Clermont Athlétisme Auvergne, tenante du titre, avec en leader Margot Dajoux, sera dure à aller chercher.

 

Masters Hommes : Emmanuel Meyssat pour la passe de deux

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 9h00
  • Distance : 9920 m
  • Tenant du titre : Emmanuel Meyssat

La première épreuve individuelle de ces Championnats de France de cross-country pourrait permettre au champion sortant, Emmanuel Meyssat, traileur et montagnard de renom et double vainqueur de la SaintéLyon (2016 et 2017), de conserver sa couronne. Le pensionnaire du Coquelicot 42, qui retrouvera un terrain idéal pour exploiter ses qualités de grimpeur et de descendeur, croisera de nouveau le fer avec ceux qui l’avaient accompagné sur la boîte à Carhaix : Julien Rancon avec qui il a honoré plusieurs sélections tricolores en course en montagne, et Mehdi Akaouch. Pour ce trio, la mission sera aussi de se défaire de Patrice Le Gall, lauréat en 2022 aux Mureaux, Charles Delys, Hassan Oubassour et Jérémy Legout qui auront également des arguments à faire valoir.

 

 

Cadets (U18) : Léni Remer Mancini est intouchable

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 10h30
  • Distance : 5960 m
  • Tenant du titre : Léni Remer-Mancini

Pourrait-on trouver favori plus évident que Léni Remer Mancini ? Il y a toutes les raisons de s’attendre à ce que le représentant du Racing Multi Athlon lève les bras en premier dans le Tarn. À Carhaix l’hiver dernier, alors cadet première année, un cas de figure qui n’était plus arrivé depuis 2012 (Maxime Hueber-Moosbrugger à la Roche-sur-Yon), le spécialiste du triathlon s’était imposé avec vingt secondes d’avance sur son premier poursuivant. Logique cette année que Léni Remer Mancini, à son avantage aux interrégionaux de Saint-Pierre-lès-Nemours le 18 février dernier, porte le costume de favori pour s’offrir le Graal. Pour les autres places sur le podium, nos regards se tournent vers son camarade de club Martin Nedellec, adepte lui aussi du triple effort, ainsi qu’Antonin Mathieu, Antoine Chesière, Talal El Idrissi, sans oublier Aloïs Abraham, vainqueur de la Coupe de France minimes en 2023 et vice-champion de France cadets 2024 du 800 m en salle à Nantes.

 

 

Cadettes (U18) : Vers un duel entre Valentine Bastide et Laly Porentru

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 11h35
  • Distance : 4730 m
  • Tenante du titre : Ambre Grasset

Parmi les 394 cadettes présentes sur la start-list aux Championnats de France de cross-country, deux noms retiennent notre attention : Valentine Bastide et Laly Porentru, respectivement en argent en en bronze lors de la dernière campagne, lesquelles devraient nous proposer une superbe empoignade sur le « Parc des Titans ». La dernière citée a survolé les interrégionaux de Saint-Pierre-lès-Nemours le 18 février dernier avec plus d’une minute d’avance sur sa dauphine et s’est emparée du record de France cadettes et juniors du 5 km en 16’18 le 11 février au Monaco Run. La première a remporté les interrégionaux de Carcassonne et vient de décrocher la deuxième place aux Championnats de France à Nantes sur 800 m. Il faudra également garder un œil sur Aurelane Gest, Lamia Mourabit, Gwladys Bouzat et Anouk Danna (devenue championne de Suisse dimanche dernier). Régulièrement, cette catégorie livre de belles révélations et quelques surprises. La présence d’autres athlètes sur le podium ne relèverait donc pas de l’impossible.

 

 

Juniors Garçons (U20) : Gaston Rohmer ne veut pas faire de gaffe

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 12h05
  • Distance : 7690 m
  • Tenant du titre : Imad El Goumri Jebbouri

Deuxième du dernier exercice à Carhaix, Gaston Rohmer fera office de favori. Seizième des Championnats d’Europe de cross-country 2023 à Bruxelles, le demi-fondeur SR Obernai Athlétisme a envoyé un signal fort à ses principaux rivaux à l’occasion de ses interrégionaux à Châteauvillain en s’imposant avec quarante secondes d’avance sur le deuxième arrivant.

Attention toutefois à ne pas sous-estimer Tobias Flon, impérial aux interrégionaux de Challans, Étienne Le Roux, vice-champion de France cadets 2023 et solide vainqueur de sa course à Saint-James, Elven Coindard et Théo Penard, qui ont offert une jolie empoignade aux spectateurs aux interrégionaux d’Aix-les-Bains, les pensionnaires de l’As Pierrefitte Bilal Safadi et Hicham Errbibih, premier et deuxième des interrégionaux à Saint-Pierre-lès-Nemours, Antoine Puydebois, vice-champion de France cadets 2023 de course en montagne, en enfin Ishak Dahmani, sélectionné à l’Euro de Bruxelles. Si les neuf garçons cités ont de solides atouts pour prétendre au podium, d’autres pourraient aussi se mêler à la bataille. Propriétaire du record de France juniors du 5 km (13’55, le 11 février 2024 à Monaco) et du 10 km (29’23, le 8 janvier 2023 à la Prom’Classic de Nice), Nils Serre-Gehri ne participera finalement pas à la fête.

 

 

Juniors Filles (U20) : Jade Le Corre pour un probable cavalier seul

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 13h00
  • Distance : 5960 m
  • Tenante du titre : Margot Dajoux

Tout désigne Jade Le Corre comme la grandissime favorite de la course juniors dimanche, tant ses résultats sont éloquents ces dernières années. À Carhaix, les suiveurs d’athlétisme s’en souviennent très bien et cela est resté l’une des images fortes mais déchirantes des Championnats de France de cross-country 2023. Alors que la sociétaire de l’EA Saint-Quentin en Yvelines était en tête et qu’elle filait vers un troisième titre national d’affilée, après ses deux victoires chez les cadettes, Jade Le Corre a été victime d’un malaise et s’est subitement écroulée dans le dernier kilomètre, laissant la victoire à sa copine de l’équipe de France Margot Dajoux laquelle entend bien jouer sa carte à fond.

 

 

Première Française de l’histoire de l’équipe de France à décrocher une médaille aux Championnats d’Europe de cross-country chez les juniors (3e à Bruxelles), Jade Le Corre, qui participera à sa première course de l’année 2024, sera très difficile à déloger de la première position. Parmi les autres fondeuses susceptibles de titiller le haut du classement, on peut citer Ambre Grasset, championne de France cadettes 2023 et épatante lors des interrégionaux à Saint-Pierre-lès-Nemours, Caroline Dennilauler, qui a empoché quatre titre hexagonaux en 2023 sur 5 km, 10 km, semi-marathon et 30 minutes en étant alors première année dans la catégorie, Mickaella Aguera qui a donné du fil à retordre à Margot Dajoux aux inters à Aix-les-Bains, Mathilde Dégenétais (première à Saint-James), Jeanne Cucheval (première à Arras), Maud Lambotte (première à Belfort), Jade Yvars (première à Carcassonne) et Alice Mugnier (première à Cherves-Richemont).

 

Cross Court Hommes : Etienne Daguinos en pole

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 13h35
  • Distance : 4730 m
  • Tenants du titre : Azeddine Habz (Seniors), Flavien Szot (U23)

La succession d’Azeddine Habz sera ouverte à Cap’Découverte ce dimanche aux Championnats de France de cross-country. D’ailleurs Djilali Bedrani et Bastien Augusto qui le suivaient au classement ne seront pas non plus de la partie. Cela pourrait faire les affaires d’Etienne Daguinos, qui est un coureur complet et une menace sur bon nombre de surfaces, et voudra couper la ligne d’arrivée le premier. Si c‘est au membre de l’US Talence que revient la faveur des pronostics sur un parcours taillé pour les hommes forts, il y aura du beau monde pour tenter de lui barrer la route. On pense en premier lieu à Antoine Senard, Nicolas-Marie Daru, Quentin Tison, Simon Denissel, Romain Mornet ou encore Gatien Airiau qui pourraient venir contrecarrer ses plans. Pour les lauriers espoirs, Aurélien Radja, Pierre Carlier et Baptiste Cartieaux figurent en bonne place chez les bookmakers.

 

 

Cross Court Femmes : Célia Tabet, bis repetita ?

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 14h10
  • Distance : 4730 m
  • Tenantes du titre : Célia Tabet (Seniors), Thaïs Paris (U23)

Des quatre champions de France seniors de 2023 à Carhaix, seule Célia Tabet défendra sa couronne cette année. En Bretagne, la demi-fondeuse du Bourges Entente Athlétisme, nulle part citée dans la presse parmi les favorites, avait sorti la course de sa vie, déjouant tous les pronostics (elle avait terminé 159e sur le cross court en 2019 à Vittel et 38e sur le cross long en 2022). Un exploit majuscule, l’une des plus phénoménales surprises dans la compétition ces dernières années. L’élève de Patrick Ribeiro, qui partira à la conquête d’un deuxième titre à Cap’Découverte, s’est notamment classée sixième et première Tricolore au cross Ouest-France le 21 janvier avant de dominer les inters à Challans le 18 février. Si Célia Tabet retrouve ce supplément d’âme, alors elle pourrait bien inscrire une deuxième fois son nom au palmarès. Sa performance de 2023 pourrait cette année encore donner des idées à des outsiders pour créer la surprise en s’imposant devant les favorites.

 

 

Difficile de dégager clairement une favorite sur cross court même si la présence de Margaux Sieracki, sacrée en 2022 aux Mureaux, peut faire d’elle une prétendante sérieuse à la médaille d’or. Le tiercé gagnant aux inters de Saint-Pierre-lès-Nemours Marion Legrand, Leila Hadji et Johanna Geyer-Carles sera au départ et retrouvera dans les box Manon GuillerminAnaëlle Guillonnet ou encore Agathe Guillemot (14e à Carhaix en 2023) laquelle attirera les regards après sa septième place aux Mondiaux en salle de Glasgow.

La Belge du Racing Multi Athlon Elise Vanderelst et sa camarade algérienne Nawal Yahi, respectivement vainqueures à Carhaix en 2023 et aux Mureaux en 2022, sont annoncées au départ, et ne devraient pas trop avoir de mal à l’emporter par équipes, avec également la Tunisienne Marwa Bouzayani, qui fait partie des meilleures steepleuses du monde (record en 9’11″76 en 2023). Heureusement pour les autres concurrentes, elles ne peuvent pas être sacrées championnes de France ! Chez les espoirs, la bataille pour la couronne devrait concerner Camille Place, sacrée chez les juniors en 2022, Clara Jobbin, troisième en 2023, Clara Entresangle, Louisa Esmouni, Adèle Gay et Louise Morval.

 

Cross Elite Hommes : Félix Bour, Markus Görger, Morhad Amdouni ou un autre ?

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 14h45
  • Distance : 9920 m
  • Tenants du titre : Jimmy Gressier (Elite), Valentin Bresc (U23)

Amputée de nombreuses têtes d’affiche (Jimmy Gressier, Yann Schrub, Hugo Hay, Hassan Chahdi, Bastien Augusto, Fabien Palcau…), la course reine n’en demeure pas moins passionnante. L’épreuve pourrait se résumer à un duel entre Félix Bour et le Franco-Allemand Markus Görger. Le premier nommé évoluera sur un véritable terrain de cross pour s’exprimer, comme il les aime tant. Malgré une inflammation au tibia qu’il traîne depuis le début de l’année, le pensionnaire du RMA a enclenché une dynamique très positive en 2024, comme en atteste sa victoire au Cross Ouest-France du Mans, seize ans après la dernière victoire française de Driss El Himer. À lui de l’amplifier pour continuer sa route vers les sommets. Deuxième en 2021 à Montauban derrière Yann Schrub, il espère monter d’un cran sur le podium.

Markus Görger a les arguments pour en faire le deuxième plus grand favori de la course. Sa forme est ascendante, à l’image de sa victoire aux inters à Châteauvillain, et ses qualités de crossman ne sont plus à démontrer. À Carhaix, alors qu’il n’avait que pour principal fait d’arme un titre national juniors sur 5000 m en 2017 à Dreux, l’athlète de 26 ans avait tenu la dragée haute à Jimmy Gressier, le privant d’une arrivée en solitaire. Quasi-inconnu au bataillon avant Carhaix, Markus Görger, arrivé six secondes derrière Jimmy Gressier, s’était lui-même surpris avec cette deuxième place. Cette année, le sociétaire du Luxeuil Athlé 70 semble déterminé à finir l’entreprise commencée en Bretagne.

 

 

On s’attend à voir aux avant-postes Mehdi Frère, Duncan Perrillat, Louis Gilavert, Florian Carvalho, Emmanuel Roudolff-Levisse, Abderrazak Charik, Benoit Fanouillère, Victor MoreauBaptiste Fourmont, Sylvain Cachard, Valentin Bresc, Eliott Tissier, ou encore les frères Gras, Damien et Michaël qui constituent également des outsiders plus que crédibles. Présent sur la start-list, Donovan Christien a finalement décidé de se concentrer sur le semi-marathon de Lille le 17 mars.

MAJ 07/03 à 19h00 : Excellente nouvelle ! Morhad Amdouni a annoncé ce jeudi à nos confrères de Lepape-info.com qu’il sera au départ de la course Elite. Le recordman de France du marathon (2h03’47 à Séville le 18 février 2024) a déjà remporté la compétition à trois reprises : Paray-le-Monial en 2011, Plouay en 2018 et aux Mureaux en 2022. Il ne manquera certainement pas de mener la vie dure à Félix Bour et à Markus Görger.

 

Cross Elite Femmes : Cécile Jarousseau, la suite logique de Manon Trapp ?

  • Date et heure : Dimanche 10 mars – 15h45
  • Distance : 9190 m
  • Tenantes du titre : Manon Trapp (Elite) – Laure Bertrand (U23)

Manon Trapp ne courra pas après un quatrième mandat consécutif (Montauban en 2021, Mureaux en 2022 et Carhaix en 2023). La représentante de l’Entente Savoie Athlé a décidé de mettre toute son énergie dans le Marathon de Rotterdam (14 avril) afin de décrocher son billet pour les JO de Paris 2024. Elles sont nombreuses à pouvoir prétendre reprendre le règne. Logiquement, Cécile Jarousseau, dauphine de Manon Trapp en 2023, est celle qui semble le plus à même de triompher. Une fois lancée, elle sait garder un rythme très élevé. La représentante de l’Entente des Mauges a surclassé la concurrence lors des inters à Challans le 18 février. La marathonienne Anaïs Quemener peut aussi viser la breloque dorée, à l’issue d’une course qui s’annonce très dense et serrée. L’aide-soignante à l’hôpital Jean Verdier de Bondy tentera de surfer sur sa belle forme après son record personnel sur marathon (2h28’48 à Séville le 18 février) et sur semi-marathon (1h11’54 à Paris ce dimanche 3 mars).

 

 

La course pour le podium pourrait aussi être un objectif pour Floriane Quesada, Manon Cumy, Fathia Sanchez (M1), Laëtitia Bleunven, Alice Mitard, Alexa Lemitre, Emilie Girard, Mélanie Doutart, Manon Remy et Elise Poncet, À noter la présence de Susan Kipsang Jeptooo, 38e du marathon des JO de Tokyo, de retour de 18 mois de suspension à la suite d’un contrôle positif à l’heptaminol (stimulant) le 4 septembre 2021, à l’occasion de sa deuxième place aux Championnats de France du 10 km à Langueux. Chez les espoirs, la bataille fera rage pour la couronne entre Laure Bertrand, la tenante du titre, qui va ensuite se replonger pleinement dans ses études de médecine, Camille Laurent et Héloïse Laigle.

Les conditions météo orageuses prévues samedi après-midi pourraient avoir un sérieux impact sur le déroulé des courses de dimanche, d’autant plus que le parcours sera très technique. Mais comme toujours aux Championnats de France de cross-country, les athlètes qui franchiront en premier les banderoles seront des vainqueurs incontestés. Bien sûr, l’équipe de Stadion sera sur place pour vous faire vivre au plus près cet événement toujours très apprécié des passionnés d’athlétisme.

Retrouvez toutes les informations sur les Championnats de France de cross-country 2024 (direct vidéo, parcours, programme…), en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !