Meeting de Zurich : Armand Duplantis, Noah Lyles et Thibaut Collet au programme d’une soirée de gala

30 août 2023 à 20:37

Quatre jours après la fin des Championnats du monde, la Diamond League reprend ses droits avec le Meeting de Zurich où sont attendues les plus grandes stars à l’instar d’Armand Duplantis, Noah Lyles, Sha’Carri Richardson mais aussi Karsten Warholm. Outre ce casting cinq étoiles, huit athlètes français tenteront de surfer sur leur excellente forme du moment, à commencer par Thibaut Collet, Sasha Zhoya, Alice Finot, Azeddine Habz ou encore Yann Schrub devant les 25 000 spectateurs du stade Letzigrund.

À peine le temps de digérer les Mondiaux de Budapest que les plus grandes stars de l’athlé sont déjà de retour sur la piste. Et quand on pense grande star, le nom d’Armand Duplantis nous vient tout de suite à l’esprit. Le Suédois a brillé lors du concours du saut à la perche en Hongrie, décrochant son deuxième titre de champion du monde après celui remporté à Eugene l’an passé. Seul point négatif : « Mondo » est resté bloqué à 6,10 m, ses trois tentatives de record du monde à 6,23 m ayant échoué. Nul doute que lors de cette soirée de gala au Meeting de Zurich, le détenteur du record du monde (6,22 m) retentera sa chance alors qu’il n’avait atteint « que » 6,07 m en 2022.

Dans ce concours, on retrouvera également le Tricolore Thibaut Collet qui nous avait fait vibrer il y a quelques jours dans la capitale hongroise en battant par deux fois son record personnel (5,85 m puis 5,90 m). Le Grenoblois veut passer la barre mythique des 6 mètres et retrouvera le médaillé d’argent philippin Ernest Obiena (6,00 m) et ceux qui ont décroché le bronze : l’Australien Kurtis Marschall (5,95 m) et l’Américain Chris Nilsen (5,95 m). Absents à Budapest après avoir vécu la dure loi des « Trials » (championnats américain), KC Lightfoot (6,07 m cette année) et Sam Kendricks (5,91 m) seront bien de la partie.

 

Des têtes d’affiche à gogo

Point d’orgue d’une soirée qui s’annonce complètement folle, le 200 m masculin verra la présence d’un triple champion du monde : Noah Lyles. Le sprinteur américain sort d’un championnat du monde historique et devra se mesurer à son compatriote et dauphin sur le demi-tour de piste Erriyon Knighton. Au pied du podium de ce 200 m, Zharnel Hughes (en bronze sur 100 m) aura des armes à faire valoir. A noter également la présence du champion olympique Andre De Grasse. Chez les femmes, la double championne du monde en titre Shericka Jackson animera la course aux côtés de cinq américaines (Kayla BlancTamara ClarkBretagne BrownTwanisha Terry et Jenna Prandini). Sur le 100 m féminin, la reine de la ligne droite de Budapest Sha’Carri Richardson et la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah devraient être au coude à coude.

Karsten Warholm a dominé d’une main de maître le 400 m haies lors des Mondiaux. Le Norvégien posera ses valises à Zurich tout comme le champion du monde 2022 Alison Dos SantosRai Benjamin (bronze à Budapest) mais aussi le surprenant médaillé d’argent Kyron McMaster. Le Français Wilfried Happio, éliminé en demi-finale des Mondiaux, tentera aussi de s’immiscer entre les favoris de la course. Du côté du sautoir en hauteur, l’Italien Gianmarco Tamberi et le Qatari Mutaz Barshim devraient se livrer une belle bataille tandis que Yulimar Rojas pourrait tenter de battre à nouveau son record du triple saut (15,67 m) après avoir remporté sa médaille d’or couperet il y a quelques jours.

 

Les Bleus en force

Dimanche dernier, Alice Finot nous a gratifié d’une magnifique cinquième place (9’06″15) en finale du 3 000 m steeple lors des championnats du monde. La Montbéliarde peut même se vanter d’avoir battu le record de France dans une course remportée par la Bahreïni Winfred Yavi (8’54″29) qu’elle retrouvera en Suisse tout comme les Kényanes Beatrice Chepkoech et Faith Cherotich, ainsi que l’Ethiopienne Zerfe Wondemagegn qui l’ont devancée à Budapest. Autre Bleus attendu lors de cette soirée, Sasha Zhoya participera au 110 m haies (Hors Diamond League) au goût très européen où le local Jason Joseph (13″10) sera aussi à suivre de près. Mais le champion d’Europe espoirs d’Espoo cet été reste sur une sixième place aux Mondiaux et un record personnel en demi (13″15) qui devra faire du jeune hurdler de 21 ans un des prétendants à la victoire finale.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Le 5000 m du Meeting de Zurich aura également un fort accent français avec trois tricolores engagés dont Yann Schrub et Etienne Daguinos. Le premier nommé était au départ du 10 000 m lors des Mondiaux et s’est hissé à une très jolie neuvième place en 28’07″42. Le médaillé de bronze des Europe de Munich sur 10 000 m l’été dernier aura une belle carte à jouer s’il veut améliorer son record personnel (13’11″44) sur les douze tours et demi. Etienne Daguinos, sélectionné aux Mondiaux de course sur route le 1er octobre prochain à Riga (Lettonie), pourrait se montrer dans une course où les Éthiopiens Yomif Kejelcha (12’41″73) et le recordman du monde du 3000 m steeple Lamecha Girma, partiront grands favoris.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Quelques minutes avant, le 1500 m s’élancera avec Azeddine Habz (3’29″26) au départ. Le demi-fondeur français né au Maroc fera face à des adversaires coriaces dont le tout frais champion du monde surprise, le Britannique Josh Kerr (3’29″38) mais aussi l’Espagnol Mohamed Katir (3’28″89), éliminé précocement en demi-finale lors des Mondiaux. À souligner l’absence du Norvégien Jakob Ingebrigtsen, médaillé d’argent sur 1500 m puis en or sur 5000 m. Très déçue de son élimination en demi-finale du 800 m, Rénelle Lamote repart de plus belle et nul doute que la Montpelliéraine utilisera cette invitation pour sécher ses larmes.

L’épreuve du saut à la perche femmes du Meeting de Zurich a eu lieu dès ce mercredi à partir de 17h30 dans la gare de la ville, où Margot Chevrier a connu trois échecs à 4,36 m, sa barre de rentrée. L’Australienne Nina Kennedy, qui a partagé l’or mondial du saut à la perche avec l’Américaine Katie Moon (2e à Zurich avec 4,81 m), a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année avec 4,91 m.

Retrouvez le programme et les résultats du Meeting de Zurich, en cliquant ici.

Texte : Dorian Vuillet
Crédit photo : Solène Decosta / STADION

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !